BFM Business

La grande distribution rappelle à l'ordre ses fournisseurs sur les prix et les gammes de produits

Plusieurs acteurs de la grande distribution demandent aux fournisseurs de s'engager à un retour à la normale le plus rapidement possible en termes de catalogue produits mais aussi de promotions. Et d'éviter toute hausse unilatérale des prix.

C'est un rappel à l'ordre qui signe la fin de la période de tolérance entre distributeurs et fournisseurs. Deux distributeurs, Leclerc et Casino, se sont fendus d'une lettre à leurs fournisseurs pour leur rappeler les termes du contrat, comme l'a dévoilé LSA. Car dans les rayons aujourd'hui, on observe beaucoup de ruptures de stocks et des gammes de références qui ne sont pas complètes.

Panzani par exemple s'est concentré sur 29 références durant le confinement, au lieu de 135 en temps normal. Si chacun à fait preuve de souplesse en mars et en avril, la situation ne peut plus durer disent les grandes surfaces. Cela a un impact sur leur chiffre d'affaires.

Un calendrier précis

Elles demandent donc aux fournisseurs de s'engager à un retour à la normale le plus rapidement possible, que ce soit au niveau des promotions, des innovations ou des avantages pour les consommateurs avec un calendrier précis à la clé.

Elles mettent en garde également les industriels: il n'est pas question d'augmenter les prix de façon unilatérale pour compenser la hausse des coûts générée par la crise.

Hélène Cornet avec OC