BFM Business

Kiabi plus fort que les Galeries Lafayette

Kiabi, avec ses produits à petits prix, a connu une année record

Kiabi, avec ses produits à petits prix, a connu une année record - PHILIPPE HUGUEN / AFP

En 2014, l'enseigne nordiste est devenue le numéro 1 français des ventes de textile devant les Galeries Lafayette ! Un exploit à mettre au compte de sa stratégie d'ouverture de magasins et au renouvellement de son offre.

Avec son slogan "La mode à petit prix", Kiabi a visiblement tout compris aux envies des consommateurs. La marque a signé une année record l’an passé avec un chiffre d'affaires en hausse de 8,7 %.

L'enseigne a vu ses ventes dépasser le milliard et demi d'euros (1,558 milliard). Et ses 449 points de vente ont vendu plus de vêtements qu'aucun autre de ses concurrents. Mieux, selon le site LSA, Kiabi est également passé devant les Galeries Lafayette en terme de chiffre d'affaires. Au seul rayon textile évidemment.

Un succès qui tient avant tout à la stratégie d’ouvertures menée tambour battant par la nouvelle direction. Avec 12 nouveaux magasins en 2014, dont 8 à l'international et 30 nouveaux points de vente prévus cette année, Kiabi espère franchir le cap des 500 boutiques à travers le monde en 2015. Mais attention, pas question d'ouvrir n'importe où.

Haro sur les centres commerciaux modernes

Sous la houlette de Nicolas Hennon, arrivé en début d’année, la nouvelle direction cherche à se débarrasser de l'image ringarde qui colle à sa marque. A l'instar de ses concurrents, André ou La Halle, il souhaite lever le pied sur les ouvertures en périphéries des villes. Le distributeur vise désormais les centres commerciaux géants à la mode et qui génère un trafic plus massif. Le nouveau directeur général avoue faire du pied aux patrons des foncières pour qu'elles lui fassent confiance. 

Miser sur de nouveaux concepts

Pour séduire une nouvelle clientèle, il fallait également se diversifier et développer de nouveaux concepts. Numéro un de la mode pour enfants, Kiabi a testé Kiabi Kids, des magasins de 800 m2 dédiés aux 0-16 ans à Angers et Rouen. Le concept sera bientôt lancé en région parisienne à Parinor. L'accent a également été mis pour renouveler plus fréquemment les offres lingerie, accessoires et chaussures. Enfin, pour se donner une image plus mode, l'enseigne va également dévoiler sa première robe de mariée au printemps. Une robe qui sera vendue à un prix mini : 89 euros. On ne change pas une recette qui gagne!

Ch.L.