BFM Business

Jeux d'argent: les joueurs perdent en moyenne 400 euros par an

Les Français ont dépensé 46,2 milliards d'euros en jeux d'argent en 2012.

Les Français ont dépensé 46,2 milliards d'euros en jeux d'argent en 2012. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Selon une étude de l'Insee publiée mercredi, les Français ont dépensé 46,2 milliards d'euros en jeux d'argent pendant l'année 2012. Face aux jeux d'argent, un adulte sur cent a une pratique qualifiée d'excessive.

Les Français aiment les jeux d'argent. Selon une étude de l'Insee parue mercredi, les joueurs dépensent en moyenne 2.000 euros par an, dans l'espoir de devenir riche grâce à la Française des jeux, au PMU ou aux casinos et jeux en ligne.

L'ennui, selon cette même étude, c'est qu'ils perdent en moyenne 400 euros par an: sur les 2.000 euros misés, les joueurs français n'en récupèrent en moyenne que 1.600 en gains.

Un adulte sur 100 a une pratique excessive

Autre chiffre impressionnant: en 2012, 46,2 milliards d'euros ont été misés par les Français. Les sommes versées par les joueurs ont augmenté de 76% entre 2000 et 2012. Or, le principe du jouer plus pour pour gagner plus ne fonctionne pas: sur la même période, les pertes des joueurs n'ont cessé d'augmenter. Elles ont même presque doublé, passant de 6,4 à 9,5 milliards d'euros.

Si les sommes sont aussi élevées, c'est que les jeux d'argent attirent énormément de joueurs, ajoute l'Insee. Ainsi, près de la moitié des adultes français y joueraient au moins occasionnellement. Sur ces joueurs, un sur quatre est qualifié de joueur actif, c'est-à-dire qu'il joue plus de 52 fois par an, autrement dit plus d'une fois par semaine, ou qu'il joue plus de 500 euros dans l'année.

L'Insee dresse le portrait-robot du joueur actif: il est en général un homme, âgé de 47 ans en moyenne et est moins diplômé que la moyenne. Selon l'Institut, les pratiques excessives ou à risque sont loin d'être rares: plus d'un adulte sur 100 serait touché par ce phénomène.

M. K.