BFM Business

Ikea étudie "comment ouvrir un magasin dans Paris intra-muros"

Ikea veut ouvrir une dizaine de magasins d'ici à 6 ans.

Ikea veut ouvrir une dizaine de magasins d'ici à 6 ans. - Remy Gabalda - AFP

Après un premier échec, il y a une dizaine d'années, le groupe d'ameublement envisage à nouveau de s'installer dans la capitale. Invité de BFM Business ce 14 octobre, Stefan Vanoverbeke, le directeur d'Ikea France, a indiqué que son entreprise réfléchit "à un format" de magasin dans ce but.

But a un magasin dans Paris, Conforma aussi, même Leroy Merlin. Ikea va-t-il enfin réussir à ouvrir un magasin intra-muros? Il y a une dizaine d'années, le géant suédois de l'ameublement avait eu cette envie, mais le projet n'avait pas abouti. Ce 14 octobre, il a formulé cette même volonté. Pour l'instant, aucun calendrier n'a été fixé.

Invité de BFM Business ce même jour, Stefan Vanoverbeke, le directeur général d'Ikea France a expliqué que le groupe a, pour le moment, "lancé une étude".

"Nous sommes à l'écoute des consommateurs et nous avons constaté que pour les 2,5 millions de Parisiens, dont les deux-tiers n'ont pas de voiture, la distance pose problème".

40 magasins en 2020

D'où cette étude qui doit permettre de "voir comment nous pouvons trouver un format de magasin qui puisse être ouvert dans Paris intra-muros".

Stefan Vanoverbeke a toutefois précisé que deux questions se posent: "l'accessibilité et la logistique". En ce sens, il a indiqué que l'hypothétique magasin parisien ne devrait pas "avoir le dépôt énorme qu'on a dans d'autres endroits". Le choix de produit devrait donc être plus restreint.

Ikea ne compte pas s'arrêter là. En effet, le groupe prévoit d'atteindre 40 magasins en France et une part de marché de 20% d'ici à six ans.

Après une pause dans les ouvertures, Ikea a repris cette année les inaugurations de nouveaux points de vente. C'est à Clermont-Ferrand, en 2014, qu'a ouvert le 30e magasin du groupe suédois en France. En 2015, c'est Mulhouse et Bayonne qui se verront dotées d'un magasin Ikea. 

Recul du marché du meuble en France

L'enveloppe d'investissements de 600 millions d'euros pour la période 2013-2016, dont 100 millions ont déjà été réalisés en 2013-2014, est reconduite pour le même montant jusqu'en 2017.

Le chiffre d'affaires du groupe dans l'Hexagone, clos à fin août, s'établit à 2,38 milliards d'euros. Il est stable par rapport à l'an dernier, où le Suédois avait essuyé sa première année de baisse (-4,3%) des ventes sur le marché français. "Dans le contexte actuel, je suis plutôt content", a déclaré Stefan Vanoverbeke, rappelant que le marché hexagonal du meuble a reculé de 2,9% en 2013 et reste négatif (-2,5%) sur les six premiers mois de 2014.

La part de marché d'Ikea reste stable en France, à 17,9%, mais les ventes sur internet "progressent à deux chiffres", a indiqué le responsable.

J.M. et D. L. avec AFP