BFM Business

Euro Millions: de plus gros jackpots dès fin septembre

Dans quelques mois, les jackpots mis en jeu à l'Euro Millions seront plus importants, et le gain potentiel sera donc plus élevé. En revanche, la grille de jeu change, ce qui donnera moins de chances de gagner.

Des gains plus importants d’entrée de jeu mais moins de chances de remporter le gros lot: à partir du tirage du 27 septembre, l’Euro Millions change ses règles. Le premier jackpot de ce jeu créé il y a douze ans débutera à 17 millions d’euros, contre 15 millions aujourd’hui.

Son montant progressera plus rapidement si aucun joueur ne sort gagnant au tirage, ce qui donnera lieu à "deux fois plus de jackpots supérieurs à 50 millions d’euros", estime la Française des Jeux. Quand le jackpot n'est pas gagné, il peut atteindre jusqu’à 190 millions d’euros, un plafond mis en place en 2011 demeurant non modifié. Ce dernier explique d’ailleurs qu’aucun Européen ne pourrait devenir milliardaire grâce à cette super loterie, contrairement à ce qui est possible aux États-Unis.

25 à 50 millionnaires potentiels

Par ailleurs, les super jackpots, organisés deux à trois fois par an, démarreront à 130 millions d’euros, contre 100 millions actuellement. Le tirage du premier de ce genre aura lieu le 30 septembre.

Une autre nouveauté: le tirage au sort, plusieurs fois par an, de 25 à 50 grilles parmi l’ensemble de celles achetées en Europe pour le jackpot. Leurs détenteurs percevront chacun un million d’euros. La première "pluie de millionnaires" - comme l’appelle la Française des Jeux -, aura lieu "courant octobre", rapporte Le Parisien dans son édition du jour.

Les joueurs pourront découvrir la nouvelle grille de jeu à partir du 24 septembre. Le nombre de numéros demeure égal à 50. En revanche, il y aura douze étoiles au lieu de onze actuellement. La probabilité d’emporter le jackpot s’amenuise, le nombre de combinaison possibles augmentant.

Une chance sur 139,8 millions

Avec l’achat d’une grille à 2,5 euros (le prix ne change pas pour les Français), un joueur aura une chance sur 139,8 millions de l’emporter, contre une chance sur 116,5 millions à ce jour. Aux États-Unis, la probabilité de remporter le PowerBall est d’une chance sur 292 millions. Cet abaissement de la probabilité de gain est le résultat d’une stratégie appliquée par les organisateurs, la Française des Jeux et les autres entreprises de loteries européennes participantes. Le journal belge L’Avenir expliquait en septembre dernier qu’il était question de l’abaisser à une chance sur 130 millions. Ils ont donc été au-delà.

L’Euro Millions a été créé en 2004, sous l’impulsion de la Française des Jeux. Cette loterie transnationale regroupe la France, le Royaume-Uni, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, l’Irlande, la Suisse, l’Autriche, Monaco, l’Andorre, le Luxembourg et le Lichtenstein. 883 tirages ont eu lieu depuis son lancement et 405 personnes ont décroché un jackpot.

A.R.