BFM Business

En Finlande, Burger King veut faire manger ses clients dans son sauna

Le Whopper peut se déguster au chaud.

Le Whopper peut se déguster au chaud. - Burger King Suomi

"L'enseigne de restauration rapide a ouvert un sauna en Finlande. Et elle y autorise la nourriture et les boissons."

Qui a déjà rêvé de manger un hamburger sous plus de 70°? Personne, probablement! Pourtant, chez Burger King c'est maintenant possible. La chaîne de fast food vient en effet d'ouvrir un sauna dans l'un de ses établissements. Évidemment, Burger King n'a pas eu cette idée originale dans n'importe quelle ville, ce bain de vapeur a été lancé à Helsinki, en Finlande, où le sauna est une institution.

Pour 3 heures dans cette pièce surchauffée pouvant accueillir 15 personnes, il faudra débourser au minimum 250 euros. "Le prix varie en fonction des jours et des heures. La réservation est obligatoire et cela coûtera pareil qu'il y ait une ou 15 personnes", précise la filiale finlandaise de Burger King, contactée par BFM Business.

Et afin de séduire les clients, Burger King autorise donc la nourriture et les boissons dans le sauna. Une grande première dans ce pays où la règle d'or est de "se comporter dans un sauna comme on se comporte à l'église". Les clients peuvent désormais déguster les fameux Whopper tout en transpirant. Burger King Suomi nous affirme que les glaces sont autorisées, "si les clients réussissent à les manger". Dans le prix de la location, le nettoyage est heureusement compris.

Playstation et écran géant

Pour que ce moment passé dans le sauna soit un moment convivial, Burger King a prévu des divertissements. Il est possible de regarder un film ou de jouer à la Playstation 4 sur l'écran géant. Par ailleurs, des douches sont prévues à la sortie et des serviettes estampillées Burger King sont prêtées. Attention, cela vous coûtera 34 euros si vous repartez avec. Pour 5 euros de plus, vous pouvez louer un peignoir. Les vendredis et samedis, l'entrée permet aussi d'accéder à la boîte de nuit.

Burger King pousse donc d'un cran la bataille des chaînes de fast food pour séduire les consommateurs. Et celles-ci ne manquent pas de créativité. KFC a décidé de commercialiser à Hong Kong deux vernis à ongles comestibles aux goûts des sauces phares de la marque. En Nouvelle-Zélande, Burger King a lancé le Whooper à faire chez soi. Et pour Halloween, il a lancé un Whopper noir. McDonald's, lui, mise plus sur la nourriture: frites à volonté dans son restaurant du futur, quinoa et choux de Bruxelles au Canada, ou encore des frites au chocolat au Japon et à la truffe à Singapour.

-
- © -
-
- © -
-
- © -
https://twitter.com/DianeLacaze Diane Lacaze Journaliste BFM Éco