BFM Business

Doux repris par le français LDC associé au saoudien Al-Munajem

-

- - Fred Tanneau - AFP

Le tribunal de commerce a rendu sa décision de vendredi. L'offre permettra de reprendre ou de reclasser la totalité des employés.

Le consortium emmené par le leader de la volaille LDC, avec Terrena, actuel actionnaire de Doux, mais aussi le groupe de distribution saoudien Al-Munajem, a été choisi par le tribunal de commerce de Rennes vendredi pour la reprise du Groupe Doux en difficulté.

Les sociétés du consortium "reprennent 811 salariés directement et proposent des accords de mobilité ou de reclassement pour toutes les personnes non reprises directement", selon le tribunal.

Le projet du consortium vise à reprendre au total 908 emplois sur les 1.187 du volailler, et à proposer 249 offres de reclassement.

Y.D. avec AFP