BFM Business

Deliveroo se retire soudainement du marché allemand de la livraison de repas

Deliveroo annonce ce lundi qu'elle va cesser ses activités en Allemagne.

Deliveroo annonce ce lundi qu'elle va cesser ses activités en Allemagne. - Deliveroo

Deliveroo cessera ses activités en Allemagne dès le 16 août prochain. Brutale, cette annonce a pris de court les restaurateurs, coursiers et employés qui seront "dédommagés" selon la plateforme de livraison de repas.

Alors que les coursiers travaillant pour Deliveroo en France continuent de protester contre la baisse de certains tarifs de livraison, la plateforme internet va cesser toute activité en Allemagne.

"Le dernier jour d'activité en Allemagne sera le 16 août prochain" nous a indiqué ce lundi 12 août le service de presse européen du site de livraison de repas à domicile, basé au Royaume-Uni. "La société recentrera ses ressources et ses investissements pour accélérer la croissance et l'expansion de ses marchés en Europe et dans la région APAC (Asie-Pacifique)", ajoute Deliveroo.

Outre-Rhin, les coursiers ont été avertis par email aujourd'hui soit quatre jours avant la fermeture du site en Allemagne, comme le signale certains tweets (illustration ci-dessous).

"Avec un préavis aussi court, des centaines de livreurs doivent maintenant faire face à des problèmes majeurs pour gagner leur vie. En vertu de l'emploi en freelance, Deliveroo peut licencier les livreurs dans un court délai et n'est pas obligé d'attribuer des missions même durant la durée restante du contrat" explique dans son tweet (ci-dessus) ce coursier allemand résidant à Berlin.

"Nous sommes reconnaissants envers nos employés extrêmement talentueux pour leur engagement à apporter des aliments fantastiques au domicile des gens. Ils seront soutenus pendant cette période", s'exprime de son côté la plateforme avec ses éléments de langage "à l'anglo-saxonne".

Deliveroo affirme qu'elle s'est assurée que des "packages appropriés de dédommagement" seront disponibles pour les livreurs, les restaurants et les employés. Reste à voir quelles seront les compensations financières accordées aux uns et aux autres et si certains d'entre eux ne tenteront pas d'obtenir des indemnisations plus généreuses devant les tribunaux allemands en raison de la cessation brutale de cette activité.

En Allemagne, Deliveroo est en concurrence avec plusieurs autres plateformes, dont le leader Lieferando, détenu par le néerlandais Takeaway. Depuis un an, la société d'origine britannique envoyait au marché des signaux contradictoires, annonçant à la fin de l'été 2018 son retrait d'une dizaine de villes, avant que le directeur en Allemagne, Marcus Ross, ne laisse présager au printemps un redéploiement prévu au troisième trimestre de 2019, dans un entretien au journal Handelsblatt.

Frédéric Bergé