BFM Business

Coca-Cola ouvre une usine à Gaza

Coca-Cola a investi 20 millions de dollars dans son usine de Gaza.

Coca-Cola a investi 20 millions de dollars dans son usine de Gaza. - Remy Gabalda - AFP

L’entreprise américaine a officiellement ouvert mercredi sa première usine dans l’enclave palestinienne, qui permettra de créer plusieurs dizaines d’emplois.

Coca-Cola a officiellement ouvert mercredi sa première usine dans la bande de Gaza, qui pourrait offrir du travail à des centaines de personnes dans l'enclave palestinienne close hermétiquement, a annoncé la compagnie.

L'usine, ouverte partiellement depuis plusieurs mois, a démarré ses activités à plein temps mercredi à l'issue d'une cérémonie. Coca-Cola, qui a investi 20 millions de dollars (19 millions d'euros) pour cette usine, va créer 120 postes dans l'immédiat, puis éventuellement 270 autres, selon un communiqué.

"L'ouverture de notre première usine à Gaza est une étape importante", s'est félicité dans un communiqué Zahi Khouri, fondateur et président de la Compagnie nationale des boissons, responsable de Coca-Cola dans les territoires palestiniens.

Un peu d'air pour l'économie locale

"L'installation de notre nouvelle usine à Gaza démontre notre engagement continu pour investir et soutenir les progrès des sociétés à travers le monde", a quant à lui affirmé le PDG de Coca-Cola, Muhtar Kent, dans ce communiqué.

Il existe trois autres usines d'embouteillage dans les Territoires palestiniens mais celle-ci pourrait donner un coup de fouet à l'économie moribonde de la bande de Gaza.

Après la guerre qui les a opposés à l'été 2014 dans la bande de Gaza, Israël et le Hamas, le mouvement islamiste qui gouverne le territoire, observent un cessez-le-feu tendu. Le blocus imposé par Israël a de lourdes conséquences sur la population de l'enclave, selon les organisations internationales. Le taux de chômage dans la bande de Gaza dépasse les 40%, et les deux tiers des jeunes sont sans emploi.

Y.D. avec AFP