BFM Business

Carrefour invente l’avatar qui essaie les vêtements à votre place

Tex, la marque textile de Carrefour

Tex, la marque textile de Carrefour - Capture d'écran Tex.com

Grâce à l’application de la start up Fitle, les clientes de Tex, la marque textile de Carrefour, vont pouvoir essayer la nouvelle collection hiver en ligne sur leur avatar, avant de venir l'acheter en magasin. Un nouveau pas du groupe dans la digitalisation.

C'est une véritable innovation pour toutes celles qui ont voulu un jour essayer une jupe dans une grande surface au milieu des caddies et des enfants qui hurlent. Carrefour veut en effet leur faciliter la vie en proposant à un avatar de le faire à leur place.

Quatre photos suffisent, trois angles différents, pour créer votre avatar en 3D à vos mensurations exactes, grâce à l’application pour smartphone Fitle. Vous pouvez ensuite essayer virtuellement toute la collection femme de Tex, soit 40 références pour le moment. Une innovation technologique de pointe, que le groupe est fier de proposer en exclusivité.

"C’est une expérience unique et très personnalisée", explique Stéphane Guerry, le directeur général de l'agence Arena Media qui lance le concept avec Carrefour.

Le distributeur a déjà expérimenté l'an dernier des cabines d’essayages virtuelles dans plusieurs de ses galeries marchandes, mais le rendu de ces cabines n'est pas très spectaculaire: l’image du vêtement est plaquée sur votre reflet en mouvement.

Un pas de plus dans l'e-commerce non alimentaire

Avec l'avatar, l'image est nette, vraiment plus précise. Le client peut changer de taille si c’est trop petit, trop grand. La définition des matières et des couleurs est plus réaliste. Une possibilité réservée à la collection femme, mais rien n’interdit le groupe de décliner le concept pour la mode homme ou enfant.

Pour le moment, l'achat sur internet n'est pas possible, l'idée étant tout de même de faire venir les clients dans les rayons. La stratégie est plutôt de repenser le parcours client en amont des magasins. Mais le concept, lui, est pérenne.

C’est un pas de plus du groupe dans l'e-commerce non-alimentaire. Le 24 août dernier, Carrefour s'est offert notamment le site Rue du Commerce pour tenter de rivaliser face à son concurrent Casino et Cdiscount. De plus, lors de la dernière conférence de presse du groupe, Georges Plassat, son PDG, expliquait que le numérique était un axe prioritaire de développement.

Hélène Cornet