BFM Business

Carrefour fait payer à Danone ses prix trop chers

Danone, Lactalis, Lesieur, Coca, Président ou Neutrogena ont ou vont être déréférencés.

Danone, Lactalis, Lesieur, Coca, Président ou Neutrogena ont ou vont être déréférencés. - -

A l'issue de négociations tendues entre producteurs et distributeurs sur les prix, certains produits considérés trop chers par les enseignes, ont tout simplement disparu des rayons. C'est le cas par exemple pour Danone.

Industriels et distributeurs ont bouclé in extremis les négociations commerciales sur les prix pour 2014, dans un climat traditionnellement tendu et encore plus avec les grandes marques nationales. Les consommateurs peuvent le constater directement dans les linéaires puisque certains produits ne sont plus disponibles.

"Chers clients, la société Danone souhaite que nous acceptions des hausses tarifaires qui nous paraissent injustifiées. Certains produits de la gamme Danone ne sont donc plus proposés actuellement par notre magasin", signé: la direction Carrefour, peut-on lire dans les magasins du groupe.

Un moyen de pression de plus en plus courant

Le déréférencement devient l'arme préféré des enseignes. Jusqu'ici, elles l'utilisaient avec parcimonie. C'est fini. C'est un moyen de pression de plus en plus courant. La nouveauté, c'est que le consommateur est désormais pris à témoin.

On se souvient de Lactalis qui a déserté les centres Leclerc pendant un an. Plus récemment, c'est Monoprix qui sortait Lesieur de ses rayons. Leader Price préfère désormais Pepsi à Coca, et Géant Casino s'y mettrait dès la semaine prochaine. Selon Olivier Dauvers, un spécialiste du secteur, il s'apprête à déréférencer Neutrogena et le camembert Président.

Depuis un an, Casino a décidé, lui aussi, de lancer une forte offensive sur les prix, à tel point que c'est lui qui est devenu le vrai challenger de Leclerc. Jusqu'ici le groupe aurait autofinancé la baisse des prix. Cette année, Casino veut la répercuter sur les industriels.

Hélène Cornet