BFM Business

Carrefour continue de mettre le cap sur le désendettement

Georges Plassat a fait du désendettement le pilier de la stratégie de Carrefour

Georges Plassat a fait du désendettement le pilier de la stratégie de Carrefour - -

Le groupe de distribution a annoncé jeudi 18 octobre la cession de ses activités colombiennes. Une opération saluée en Bourse et qui s’inscrit dans la stratégie de désengagement du groupe.

Carrefour flambe en Bourse. Le titre du géant de la grande distribution prenait 7% vers 11h ce matin à la Bourse de Paris. Le groupe a annoncé la vente de ses activités en Colombie, valorisées à deux milliards de dollars.

Cette cession marque une étape de plus dans la stratégie de Carrefour. Georges Plassat, le patron de la société, s’est donné trois ans pour redresser le groupe avec une priorité donnée au désendettement. Ce qui passe avant tout par des cessions d’actifs à l’international. L’idée est de quitter les marchés où le groupe n’est pas en position de leader et où il n’est pas capable de prendre la place de numéro un à court terme.

Après la Colombie et la Grèce, la Turquie

Dans ces conditions, la vente des activités colombiennes est absolument logique: Carrefour est présent dans le pays depuis une quinzaine d'années, mais le groupe français s'est nettement laissé distancer -il ne détient que 17% des parts de marché contre 43% pour le numéro 1, le colombien Exito.

C'est dans cette même logique que Carrefour a récemment annoncé son retrait de Grèce et son départ de Singapour. Le groupe a aussi entamé une réflexion sur l'avenir de sa filiale en Turquie.

Simon Tenenbaum