BFM Business

Bientôt un nouveau géant du tabac aux Etats-Unis?

La fusion entre Reynolds et Lorillard pourrait concerner 40% du marché américain du tabac.

La fusion entre Reynolds et Lorillard pourrait concerner 40% du marché américain du tabac. - -

Reynolds American et Lorillard, respectivement numéro deux et trois du tabac aux Etats-Unis, seraient en discussion en vue d'une fusion. Celle-ci pourrait développer l'offre de cigarettes électroniques.

Reynolds American, notamment propriétaire de Camel, pourrait racheter Lorillard, qui distribue les cigarettes Newport. Les discussions seraient déjà bien avancées entre les deux groupes dont les capitalisations boursières dépassent les 50 milliards de dollars.

La fusion entre les numéro deux et trois du tabac aux Etats-Unis donnerait naissance à un mastodonte capable de rivaliser avec Altria (anciennement Philip Morris), leader incontesté et notamment propriétaire de Marlboro. Leur association permettrait à la nouvelle entité de s’octroyer plus de 40% du marché des cigarettes outre-Atlantique. Une position très favorable que les autorités anti-trust risquent de regarder de très près.

La cigarette électronique dans le viseur

Mais ce rachat permettrait surtout à Reynolds de développer son offre sur le marché, toujours en pleine croissance, de la cigarette électronique. Les ventes ont atteint un milliard de dollars l’an passé aux Etats-Unis et devrait quintupler d’ici 2017.

Avec cette fusion, Reynolds mettrait la main sur la marque "blu" de Lorillard, qui représente déjà près de 50% du marché américain de la cigarette électronique.

En face, la concurrence se prépare depuis un moment. Altria a ainsi acquis la start-up GreenSmoke en février dernier pour 110 millions de dollars. Sa propre marque d’e-cigarette, baptisé MarkTen sera en vente sur tout le territoire cette année. Reynolds et Lorillard seraient sur le point de finaliser un accord, mais l’opération pourrait encore durer quelques semaines.

Vincent Giraldo