BFM Business

Avec le Brexit, la France devient le pays comptant le plus de brasseries dans l’UE

BFM Business

Avec le Brexit, la France s'empare de la première place du classement des pays de l'UE abritant le plus de brasseries. Mais en valeur, l'activité des brasseurs tricolores reste bien moins importante que celle de leurs homologues allemands.

Avant même que le Royaume-Uni ne quitte officiellement l’Union européenne, l’association des Brasseurs de France s’est réjoui ce vendredi d’une conséquence inattendue du Brexit. Et pour cause, ce départ historique fait de la France le premier pays de l’Union européenne en nombre de brasseries.

La France figurait jusqu’à présent sur la deuxième marche du podium avec quelque 1600 brasseries recensées sur son territoire en 2018, selon les chiffres de Brasseurs d’Europe qui regroupe les brasseurs des pays de l’Union européenne et de la Turquie. Les Britanniques, eux, en comptent 2030. Mais "avec la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, la France s’empare de la 1ere place en nombre de brasseries!", écrivent les Brasseurs de France dans un communiqué.

Une activité plus faible qu'en Allemagne

Cette première place au sein de l’Europe des 27 reste néanmoins à nuancer. D’abord parce que l’Allemagne, désormais deuxième, compte presque autant de brasseries que l’Hexagone (1539). Surtout, l’activité des brasseurs français est bien moins importante que celle de leurs homologues outre-Rhin, notamment parce que la France abrite davantage de microbrasseries.

Résultat, l’Allemagne a produit 9,4 milliards de litres de bière en 2018, contre "seulement" 2,2 milliards de litres pour la France. Les brasseries allemandes ont également généré 27,561 emplois directs. C’est près de quatre fois plus que les brasseries tricolores (7080).

Notons enfin que si l’Hexagone compte un nombre important de brasseries, les Français ne sont pas de grands amateurs de bière. Ils en consomment en effet 33 litres par an et par habitant. Soit le plus faible niveau de l’Union européenne, juste derrière l’autre pays du vin: l’Italie (34 litres par habitant).

Paul Louis