BFM Business

L'impressionnante chute des ventes de bière en Allemagne

Entre 1993 et 2019, la consommation annuelle de bière par habitant est passée de 130 à 91,5 litre.

Entre 1993 et 2019, la consommation annuelle de bière par habitant est passée de 130 à 91,5 litre. - Pexels

En un quart de siècle, la consommation nationale par habitant a chuté de 30%. Un plongeon que ne compense pas la montée en puissance des exportations.

Les brasseurs allemands ne sont pas à la fête. Après le petit rebond enregistré en 2018, leurs ventes ont à nouveau chuté l’an passé selon les données annuelles dévoilées par Destatis, l’office fédéral des statistiques. Une baisse de 1,9% qui semble confirmer la tendance de fond: les Allemands boivent de moins en moins de bière.

Entre 1993 et 2019, les ventes annuelles (hors exportations) sont passées de 105,2 millions d’hectolitres à 76,1 millions d’hectolitres, soit une chute de 28%. Et ce alors que la population a continué à augmenter. La consommation annuelle par habitant est ainsi passée de 130 à 92 litres. Une chute de quasiment 30%, il est vrai comparable à la baisse de consommation du vin en France. Mais la bière, connaît, elle, un clair retour en grâce dans l'Hexagone, portée par son succès grandissant auprès des jeunes.

Une chute que les exportations ne compensent pas

Mais à la différence des viticulteurs français, les brasseurs allemands ne peuvent pas vraiment compter sur les exportations pour compenser la chute des ventes sur leur marché national. En légère hausse ces dernières années, les ventes à l’étranger ont baissé de 1,2% en 2019. Mais surtout, elles représentent une très faible part de la production nationale. Les brasseurs ont exporté l’an passé 16,1 millions d’hectolitres soit 17,5% la production.

Pour le quotidien populaire Bild, le secteur fait face à une vraie crise. Interrogé, le patron de la puissante fédération des brasseurs allemands, Holger Eichele, rétorque que les statistiques ne prennent pas en compte les ventes de bière sans alcool "en forte croissance". Elles représentent désormais 7% des achats de bière outre-Rhin. Les brasseurs allemands se consolent aussi en soulignant qu’ils restent les premiers producteurs d’Europe et que l'Allemagne est le pays comptant le plus de marques de bières différentes: 6500 au total.

https://twitter.com/PierreKupferman Pierre Kupferman Rédacteur en chef BFM Éco