BFM Business

Congé paternité: où se situe la France par rapport à ses voisins européens?

Un nourrisson. Photo d'illustration

Un nourrisson. Photo d'illustration - DIDIER PALLAGES / AFP

Emmanuel Macron vient d'annoncer que le congé paternité sera porté de 14 à 28 jours. Avec un congé paternité de 4 semaines, les pères français seront logés à la même enseigne que les pères slovènes ou espagnols. Comparaison.

Dans l'Union européenne, tous les pères ne peuvent pas passer autant de temps aupres de leurs bébés. Entre les Allemands, qui n'ont le droit à aucun congé paternité, et les Finlandais, qui peuvent prendre jusqu'à 9 semaines, les situations sont extrêmement variables.

Lorsque la France a créé le congé paternité en 2002 - 11 jours qui s'ajoutent aux 3 jours du congé de naissance - elle était en avance sur la plupart de ses voisins. Mais depuis, de nombreux pays européens ont adopté des dispositifs plus généreux.

Emmanuel Macron vient d'annoncer que ce congé passera à 28 jours. Ce doublement du congé paternité placera la France sur la troisième marche des pays les plus généreux en la matière, selon un rapport de 2019 du Parlement européen, loin derrière la Finlande (9 semaines) et le Portugal (5 semaines) mais ex-aequo avec l'Espagne, la Lituanie, l'Autriche et la Slovénie.

Les congés paternité dans l'UE en 2019:

Il faut cependant aussi regarder le montant des indemnités versées aux pères. Actuellement en France le congé paternité est rémunéré à hauteur du 100% du salaire. En Finlande, les pères touchent environ 70% de leurs revenus. Au Portugal, c'est bien 100%, tout comme en Espagne et en Lituanie. Les Belges touchent 100% de leur rémunération pour les trois jours obligatoires, puis 82%. En Autriche, c'est un forfait: 700 euros pour les 4 semaines de congés.

Si le nouveau congé paternité français sera étendu à 28 jours, l'Elysée n'a pour le moment pas communiqué sur la part obligatoire: le nombre de jours que devront prendre les pères, ni sur la hauteur de la rémunération de la part non obligatoire.

Pas de congé paternité, mais des congés parentaux

Certains pays européens n'ont aucun dispositif spécifique pour les pères, cependant il peut y exister des congés parentaux, ouverts aux deux parents. Ainsi, en Allemagne les deux parents peuvent se partager un congé d'une durée maximale de 14 mois, rémunéré à environ 70% du salaire net (plafond à 1800 euros).

La Suède, qui est plus "neutre envers le genre que les autres pays de l'UE", ecrit le parlement dans son rapport, a ainsi également un congé parental de 240 jours, ouvert aux deux parents.

https://twitter.com/AnneKatell Anne-Katell Mousset Rédactrice en chef adjointe BFM Éco