BFM Business

Comment intégrer une nouvelle recrue en plein télétravail?

Dans cette période inédite pour le monde de l'entreprise, voici quelques conseils pour assurer une arrivée sereine, même à distance.

Si de nombreuses entreprises ont décidé de geler leur recrutement, en attendant la fin de la crise sanitaire, d'autres continuent à embaucher. Et rien n'est moins simple que d'accueillir une nouvelle recrue dans un contexte de télétravail généralisé. Que ce soit un nouveau salarié, un apprenti ou un stagiaire, l'entreprise doit s'adapter pour l'accueillir dans de bonnes conditions. Voici quelques conseils.

Tout d'abord, ne pas perdre de temps. Les contacts de la nouvelle recrue en télétravail seront évidemment plus limités tandis que les questions qui l'assaillent sont nombreuses. Mieux vaut lui fournir un retroplanning avec un parcours d'intégration précis: son jour d'arrivée, les démarches pour récupérer son ordinateur de travail, l'organisation de ses premiers rendez-vous à distance, la présentation de ses futurs coéquipiers… En bref, lui faciliter la vie.

Briser la glace

Autre idée pour permettre une bonne intégration: lui assignez un parrain ou un mentor au sein de l'entreprise. Déjà à la mode depuis plusieurs années, le mentorat permet un bon accompagnement et un interlocuteur privilégié pour la recrue qui peut être déboussolée par ce nouveau travail à distance.

Si plusieurs recrues doivent arriver, mieux vaut commencer par une réunion sur Teams ou Zoom pour briser la glace dès le départ et fluidifier ainsi les échanges. Surtout, il est primordial d'impliquer le management dans l'intégration de nouvelles recrues et pas seulement les ressources humaines. Certaines startups réalisent ainsi des entretiens d'une heure entre le fondateur et la recrue avant d'entamer le travail.

Et si le "onboarding" est important, le "offboarding" l'est tout autant, nous rappelle Vincent Binetruy, du Top Employers Institute, un organisme qui audite les pratiques RH des entreprises. Offboarding ? C'est le départ du salarié, qui mérite aussi un entretien. Car un ancien collaborateur peut devenir un allié pour l'entreprise, un futur client voire même être "un salarié boomerang", c'est-à-dire qui a vocation à revenir…

BFM Business répond à vos questions !

Depuis le début de la crise sanitaire, BFM Business Avec Vous répond aux questions d'auditeurs et téléspectateurs sur l'impact économique du coronavirus. Posez votre question sur cette page.

Thomas Leroy avec Lorraine Goumot