BFM Business

Carmat reçoit le marquage CE pour son coeur artificiel

Stéphane Piat, directeur général de Carmat.

Stéphane Piat, directeur général de Carmat. - Christophe Archambault / AFP

La société va pouvoir commercialiser son coeur artificiel total dans les pays reconnaissant cette certification.

Nouvelle étape pour Carmat. La société qui développe un coeur artificiel total, a annoncé mercredi avoir reçu le marquage européen pour son dispositif médical, ouvrant la voie à sa commercialisation dans les pays reconnaissant cette certification.

Le marquage CE a été accordé mardi au système de coeur artificiel de Carmat en tant que pont à la transplantation chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, susceptibles de bénéficier d'une transplantation cardiaque dans les 180 jours suivant l'implantation.

"Le marquage CE est une excellente nouvelle pour les patients et une étape majeure pour Carmat", a déclaré Stéphane Piat, directeur général du groupe. "Dès janvier, nous allons accélérer la montée en puissance de nos activités de production et intensifier les discussions avec nos principaux clients cibles afin de procéder à un lancement commercial fluide au cours du deuxième trimestre 2021, et offrir ainsi une solution à de nombreux patients en attente d'une transplantation cardiaque", a-t-il ajouté dans un communiqué.

La société avait annoncé courant octobre avoir reçu le feu vert de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour reprendre les implantations de son dispositif en France.

Le nombre d'implantations effectuées s'élève à treize. Dernier en date, une implantation de sa prothèse au Danemark, annoncée courant mai.

La cotation de l'action de Carmat reprendra à l'ouverture de la Bourse de Paris, jeudi.

OC avec AFP