BFM Business

Boeing 747: British Airways clôt un demi-siècle de règne dans les airs

Un Boeing 747

Un Boeing 747 - BEN STANSALL

La "Reine des cieux" se raréfie. Après Air France, British Airways effectuait, ce jeudi, ses derniers vols avec le Jumbo américain. Une page se tourne, celle de 50 ans d'histoire où le 747 a accompagné certains des grands moments du 20ème siècle.

L'arrêt de la production de l'Airbus A380 était probablement un crève-cœur pour les amateurs d'avion. Mais rien de comparable à la mise à la retraite du plus célèbre des appareils, le Boeing 747. Après Air France, en juin dernier, c'est au tour British Airways, fidèle parmi les fidèles de cet avion, d'effectuer ses derniers vols. La crise du coronavirus et l'impératif écologique ont eu raison de ce mastodonte, gourmand en carburant et difficile à remplir dans le contexte pandémique actuel.

Les deux derniers 747 sont partis de l'aéroport d'Heathrow ensemble pour offrir aux curieux et nostalgiques un ultime décollage sous un typique smog londonien. En juillet dernier, la compagnie australienne Qantas avait dessiné un kangourou (son emblème) dans le ciel pour fêter le dernier vol de son 747.

Sur les réseaux sociaux, les adieux à la "Reine des cieux" se sont multipliés, preuve que le Jumbo, reconnaissable à son fuselage bombé, fait partie des appareils les plus appréciés. En réalité, sa fiabilité lui a permis une longévité hors-norme et a fait du 747 une icône, accompagnant certains des plus grands moments de l'histoire de la fin du 20ème siècle.

Le quadriréacteur à double-pont a effectué son premier vol en 1969 et trouve un premier client, la Pan Am, qui poussait pour un avion à forte capacité. Rapidement, les compagnies effectuant des vols long-courrier sortent leur chéquier pour s'offrir le mastodonte: Japan Airlines, Lufthansa et surtout British Airways qui deviendra un des plus opérateurs au monde de 747.

Parmi les images emblématiques, on retrouve le 747 à Dublin pour une visite historique du pape Jean-Paul II en Irlande en 1979, déchirée alors par un violent conflit. En 1989, l'ayatollah Khomeini est accueilli en Iran par une foule de supporters venu l'applaudir à la sortie d'un 747 d'Air France.

L'ayatollah Khomeini
L'ayatollah Khomeini © GABRIEL DUVAL / AFP

Le Jumbo, c'est aussi l'Air Force One (le célèbre avion du président américain) ou encore le porte-bagage de la navette spatiale américaine… Mais ce fût aussi 32 détournements et 63 accidents et incidents dont l'attentat de Lockerbie qui coûta la vie à 270 personnes.

La navette américaine sur le dos d'un 747
La navette américaine sur le dos d'un 747 © TONY RANZE / AFP

Pour le dernier vol des deux 747 de British Airways, les amateurs se sont donnés rendez-vous sur les réseaux sociaux sous le hashtag #BA747Farewell.

Le règne du 747 sera évidemment mis à mal par l'A380 d'Airbus, mais l'appareil européen n'aura jamais réussi à effacer des tablettes son rival américain. En 50 ans de carrière 1556 Jumbo ont été livrés contre 242 A380. Le match n'a jamais eu lieu.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business