BFM Business

Baisse de l'impôt sur le revenu: quel gain moyen dans votre département?

BFM Business

Selon les chiffres communiqués par la Direction générale des Finances publiques, 95% des foyers fiscaux imposables de Seine-Saint-Denis vont bénéficier de la baisse d'impôt sur le revenu en 2020, contre 79,9% de ceux de Haute-Savoie.

Bonne nouvelle pour les contribuables français. L’année 2020 sera marquée par la baisse de l’impôt sur le revenu annoncée l’an dernier par Emmanuel Macron. Décidé à l’issue du grand débat national pour calmer la colère des gilets jaunes, cet allègement de la pression fiscal représente environ 5 milliards d’euros.

Sur les 18,5 millions de foyers fiscaux imposables, plus de 17 millions profiteront de cette mesure, soit 92%, selon les chiffres communiqués ce mardi par la Direction générale des Finances publiques. Notons qu'avec le prélèvement à la source, ce coup de pouce devrait être visible sur la fiche de paie dès ce mois de janvier. 

37,4 millions de foyers de foyers fiscaux ne sont toutefois pas concernés. Soit parce qu’ils ne sont pas imposables (ce qui est le cas de 56% des foyers fiscaux français). Soit parce qu’ils se situent dans les tranches supérieures du barème de calcul de l’impôt sur le revenu. Pour ces hauts revenus, la baisse du seuil d’entrée dans la tranche à 41% rend invisible toute réduction d’impôt.

Moins de 80% de foyers imposables bénéficiaires en Haute-Savoie

Selon les départements, les chiffres diffèrent quelque peu. La plus forte proportion de foyers fiscaux imposables bénéficiant de la baisse d’impôt est observée en Seine-Saint-Denis (95%) et Seine-et-Marne (94,6%). Viennent ensuite la Lozère (94,4%), l’Essonne (94,4%) et le Val-d’Oise (94,3%).

À l’inverse, les foyers fiscaux imposables résidant en Haute-Savoie sont les moins nombreux en proportion à profiter de ce coup de pouce (79,9%), loin devant l’Ain (87,8%), la Réunion (88%) ou encore Paris (88%).

301 euros de gain moyen

Si le gain moyen observé au niveau national est de 301 euros par an pour un foyer fiscal, il oscille entre 193 euros en Guyane et 321 euros en Seine-et-Marne. Le département francilien est suivi de près par l’Essonne (317 euros), la Loire-Atlantique (316 euros) et le Bas-Rhin (316 euros).

Dans le bas du classement, la Guyane est suivie par les autres départements et régions d’outre-mer, à savoir Mayotte (203 euros), la Martinique (232 euros), la Guadeloupe (233 euros) et la Réunion (238 euros).

Paul Louis