BFM Business

Avec 200.000 abonnés, Salto compte sur la TNT pour aller bousculer les géants du streaming

Salto, la plateforme de M6, TF1 et France Télévisions

Salto, la plateforme de M6, TF1 et France Télévisions - Capture d'écran - Salto.fr

Simple curiosité ou véritable engouement? La plateforme de streaming française Salto a réussi son lancement et espère s'imposer durablement grâce à son arrivée sur la TNT.

Des débuts plus qu'encourageants. Le plateforme de streaming française Salto lancée en octobre dernier compte déjà 200.000 abonnés. Financé à hauteur de 135 millions d'euros par les groupes rivaux TF1, M6 et FranceTélévisions, Salto propose 12.000 heures de programmes (séries télé, émissions, divertissements des chaînes françaises...) ainsi qu'une vingtaine de chaînes françaises.

Autant de spécificités qui marquent une grande différence avec les plateformes concurrentes comme Netflix, Amazon Prime Video ou Disney+.

On va retrouver sur Salto toutes les grandes marques de la création française, ce qu'on ne retrouve pas ailleurs, détaille Thomas Follin, le directeur général de Salto. C'est également une vingtaine de chaînes, ce qu'on ne retrouve pas ailleurs."

Autrement dit Salto est la plateforme des amateurs de télé française. Et ils sont pur l'instant au rendez-vous puisque le départ de Salto est comparable à celui de Netflix en France en 2014. L'américain avait convaincu 100.000 Français en un mois, soit exactement le même nombre que Salto entre octobre et novembre dernier à son lancement.

Salto vise aussi la TNT

Alors que le public de la télé a tendance à vieillir, les abonnés de Salto auraient selon Thomas Follin en majorité moins de 35 ans. Les trois quarts ne vivent pas en Ile-de-France.

On capte déjà 20% du marché, c'est à dire qu'un abonnement sur cinq sur le marché de la SVOD se fait via cette offre, se félicite Thomas Follin, ça prouve qu'il y a une place à préempter poiur cette proposition très locale."

Il faut toutefois relativiser le départ canon de Salto. La plateforme qui facture ses services entre 6,99 euros par mois et 12,99 euros (de un à quatre utilisateurs) propose un mois d'essai gratuit à l'ensemble de ses utilisateurs. L'effet de curiosité a été au rendez-vous des premiers mois, reste à confirmer dans le temps.

Pour continuer à croître, Salto vise désormais la TNT.

"On a discuté avec le CSA pour faire une expérimentation qui nous permettra via un canal dédié de retrouver l'ensemble de la proposition Salto", explique Thomas Follin.

Il suffira alors de zapper sur la chaîne Salto pour accéder à l'ensemble des services de la plateforme pour les téléspectateurs disposant de téléviseurs connectés.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco