BFM Business

Arnaud Vaissié (International SOS): "la santé est devenue une préoccupation centrale des entreprises"

Le géant de l’assistance international SOS surveillait 2,5 millions de voyageurs dans le monde avant la pandémie. Aujourd'hui seulement 700.000. "Mais chaque voyageur demande 5 fois plus d'attention", explique Arnaud Vaissié, cofondateur et PDG d’International SOS sur BFM Business.

Les voyages d'affaires sont quasiment à l'arrêt en raison de la pandémie. Une situation qui affecte directement le géant de l’assistance International SOS.

On pense que le voyage d’affaires va revenir en 2024, mais personne ne sait vraiment", explique ce mercredi sur BFM Business Arnaud Vaissié, cofondateur et président directeur général d’International SOS. Il table sur une reprise progressive en fonction de l'évolution des mesures sanitaires.

Avant la pandemie, l'entreprise gérait 2,5 millions de voyageurs d'affaires. Actuellement, l'activité est tombée à 30%, avec 700.000 voyageurs dans le monde. Mais cela ne signifie pas que les équipes d'International SOS sont à l'arrêt.

"Chaque voyageur demande cinq fois plus d'attention qu’avant", explique le dirigeant, en raison des réglementations différentes entre les pays. Un simple voyage Paris-Francfort nécessite de prendre en compte les mesures mises en place en France, à l'aéroport et aussi dans le pays de destination, explique-t-il.

Le vrai sujet est que chaque pays a sa réglementation au point de départ et d’arrivée, la priorité est d’arriver à harmoniser les règles au moins au niveau européen, puis aux Etats-Unis", ajoute-t-il, où les réglementations varient d'un Etat à un autre.

Mais cette pandémie va avoir un impact durable dans la mentalité des entreprises. Les attentats du 11 septembre avaient été un premier électrochoc. L'épidémie l'est plus encore car elle touche le monde entier.

La santé va être au centre de la préoccupation des entreprises et de la société pour des décennies", prédit Arnaud Vaissié.
Coralie Cathelinais avec AFP Journaliste BFM Éco