BFM DICI

Hautes-Alpes: un suppléant aux départementales accusé de viol, le binôme candidat renonce à se présenter

Un électeur glisse son bulletin de vote dans l'urne.

Un électeur glisse son bulletin de vote dans l'urne. - Ludovic Marin © 2019 AFP

Juliette Levallois et Guillaume Déjy ont décidé de retirer leur candidature, après la plainte pour viols déposée contre leur suppléant Nassire Hadjout.

Juliette Levallois et Guillaume Déjy renoncent à se présenter aux départementales dans les Hautes-Alpes. Dans un communiqué publié ce vendredi, le binôme qui se présentait sous l'étiquette "Hautes-Alpes Solidaires Écologiques et Citoyennes" explique retirer sa candidature. Cette décision fait suite à la plainte pour viols et agressions sexuelles déposée contre Nassire Hadjout, le candidat suppléant du binôme sur le canton de Guillestre, une information révélée par BFM DICI ce mercredi.

Le code électoral ne permet pas de modifier le candidat remplaçant une fois la date limite de dépôt des candidatures passée, les deux candidats ont donc préféré retirer leur candidature.

"Dans un contexte où la parole des femmes et des victimes doit être prise en compte, et mettant cette question au cœur même de notre engagement politique, il nous apparaît aujourd’hui impossible d’associer notre campagne et notre projet à cet évènement" juge le binôme.

"Il revient à la justice de faire son travail"

Le duo explique motiver son retrait en rappelant "qu'au respect de la parole des victimes, s'ajoute celui de la présomption d'innocence. Il revient maintenant uniquement à la justice de faire son travail."

Juliette Levallois et Guillaume Déjy indiquent qu'ils continueront à se mobiliser au quotidien pour le territoire et ses habitants, "pour des Hautes-Alpes Solidaires Écologiques et Citoyennes."

Pour rappel, selon les informations de BFM DICI, Nassire Hadjout est accusé par deux sœurs, originaires du Guillestrois-Queyras. Des faits qui auraient été commis alors qu'il était moiteur de tennis il y a une trentaine d’années, lorsque les deux sœurs étaient mineures. Même si les faits pourraient être prescrits, les plaignantes ont décidé de porter plainte. Le parquet de Gap a ouvert une enquête judiciaire. L'intéressé conteste les faits.

Valentin Doyen avec Alicia Foricher