BFM Auto

Y aura-t-il plus de monde sur les routes cet été?

Les Français envisagent de partir en vacances en France cet été.

Les Français envisagent de partir en vacances en France cet été. - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Avec la menace toujours présente du Covid-19 et des vacances en majorité dans l'Hexagone, les Français envisagent de privilégier la voiture pour partir. Vers un été noir sur les routes?

Allons-nous tous galérer dans les bouchons cet été? Alors que les études se multiplient ces derniers jours pour sonder les intentions des Français pour les grandes vacances, qui ont débuté ce week-end, deux grandes tendances semblent laisser présager un été noir sur les routes.

Les Français partiront majoritairement en vacances en voiture

Tout d’abord, plus de la moitié des vacanciers comptent partir en France (51% selon un sondage BVA pour les entreprises du voyage paru le 8 juin). Dans un contexte sanitaire incertain, 77% des Français prendront leur véhicule personnel pour partir, selon un sondage OpinionWay réalisé pour Norauto les 4 et 5 juin.

"Des vols annulés, moins de trains que d’ordinaire en juillet août, pour quitter les grandes villes, un report se fera sur la voiture et les autoroutes, prévoit Jérôme Arnac, directeur marketing communication et client chez Coyote. Nous attendons des week-ends plus chargés sur les routes".

Lors des samedis estivaux en 2019, le spécialiste des boitiers de navigation Coyote avait enregistré un trafic multiplié par deux, voire trois certains samedis. Les dimanches, le trafic se montre plus calme mais reste en moyenne 20% supérieur par rapport au même jour le reste de l’année. En 2020, les automobilistes doivent-ils anticiper une succession de week-ends encore plus chargés?

"Pour le moment, nous n’avons prévu que deux jours noirs dans l’été, ceux des chassés-croisés, les samedis 1er et 8 août", nous confie Lory Waks, porte-parole de Bison Futé.

Les automobilistes allemands, belges, néerlandais rouleront-ils en France?

Une donnée reste difficile à mesurer: la présence des automobilistes étrangers sur les routes françaises. Traditionnellement, 60% des touristes en été en France viennent d’autres pays. Si cette année, une grande partie de ces visiteurs ne seront pas au rendez-vous, certaines frontières ont rouvert ou vont rouvrir, notamment avec les pays frontaliers. Les Belges, Néerlandais ou Allemands pourront donc venir passer leurs vacances dans notre pays, en venant par la route.

"Les Allemands, les Hollandais, les habitants du Bénélux devraient être présents dans une proportion normale, anticipe Jean-Mathieu Biseau, président du comité stratégique du Syndicat National des Sociétés d’Assistance (SNSA). La question est plus incertaine pour les Anglais par exemple".

Le SNSA prévoit ainsi une hausse très légère du trafic sur les routes de France cet été, de l’ordre de 10%.

Pour ce nouveau week-end de départs en vacances d’été, Bison Futé prévoit un trafic orange sur les routes de l’Hexagone. Le premier week-end de départs difficiles sera le suivant: le samedi 11 juillet est classé rouge dans toute la France.

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto