BFM Auto

Jugé dangereux en Allemagne, l'Autopilot de Tesla a déjà fait 9.000 fois le tour de la Terre

Les véhicules de Tesla ont déjà parcouru plus de 222 millions de miles en Autopilot, soit près de 9.000 fois le tour de la Terre.

Les véhicules de Tesla ont déjà parcouru plus de 222 millions de miles en Autopilot, soit près de 9.000 fois le tour de la Terre. - Wikimedia commons

Le mode de conduite semi-autonome de Tesla est considéré comme "un danger considérable pour la circulation", note un rapport du ministère allemand des Transports. Pendant ce temps, Elon Musk annonce que son système a passé la barre symbolique des 222 millions de miles parcourus, soit un peu plus de 375 millions de kilomètres.

L'Allemagne va-t-elle tuer l'Autopilot? Suite au premier accident mortel en mai dernier, le système semi-autonome de Tesla est sous le feu des critiques. La dernière en date provient du ministère allemand des Transports. Un rapport révélé par le magazine Der Spiegel considère en effet l'Autopilot comme "un danger considérable pour la circulation".

Le rapport reprocherait notamment au système de Tesla de ne pas offrir une distance de détection suffisante pour assurer les dépassements. Le freinage d'urgence ne fonctionnerait pas non plus de manière satisfaisante. Contacté par l'agence Reuters, le ministère des Transports a indiqué que des tests étaient toujours en cours et qu'aucune décision visant à interdire les véhicules équipés de cette fonction, la Model S et le Model X, n'était encore à l'ordre du jour. 

375 millions de kilomètres en Autopilot

Tesla vient justement de mettre à jour son Autopilot et Elon Musk reste confiant sur la capacité de son système à sauver plus de vies qu'il n'en tuerait. Sans mentionner directement l'article du Spiegel publié le 7 octobre, le milliardaire a ainsi tweeté le même jour que la barre symbolique des 222 millions de miles en Autopilot avait été franchie. Cela représente 375 millions de kilomètres et près de 9.000 fois le tour de la Terre (8.915 fois exactement). 

Un tweet suivi dans la foulée d'un autre, reprenant un article sur la hausse de 10% des morts sur la route sur la première moitié de 2016, soit un mort tous les 88 millions de miles (141 millions de kilomètres). Sous-entendu: le système Autopilot reste beaucoup plus fiable avec un mort tous les (plus de) 222 millions de kilomètres!

Et ce lundi 10 octobre, Elon Musk a prouvé qu'il n'en voulait pas aux Allemands de juger son Autopilot "dangereux". Le patron de Tesla a ainsi salué la décision que prendrait l'Allemagne de bannir l'essence et le diesel d'ici à 2030. Logique pour un vendeur de véhicules électriques.

Julien Bonnet