BFM Auto

Voici une combinaison Ford qui donne la gueule de bois, sans boire

17 kilos, des sons amplifiés et de la lumière droit dans les yeux, c'est la combinaison Ford qui simule la gueule de bois, pour prouver que vous ne pouvez pas conduire.

17 kilos, des sons amplifiés et de la lumière droit dans les yeux, c'est la combinaison Ford qui simule la gueule de bois, pour prouver que vous ne pouvez pas conduire. - Ford Media Europe

Pour faire prendre conscience des effets de l’alcool au volant, Ford a développé une combinaison qui simule les effets sur le corps de la gueule de bois. Sans boire une goutte d’alcool.

En France, l’alcool au volant est la première cause de mortalité sur les routes et selon l’assureur Alliance, 16,7% des victimes d’accidents de la route dans l’Union Européenne peuvent imputer leurs blessures (ou pire) à l’alcool. Mais conduire avec la "gueule de bois" peut aussi altérer les réflexes, comme la réactivité au volant. Pour prendre conscience de ses effets sur le corps, Ford a mis au point une combinaison qui simule les effets de la gueule de bois, en collaboration avec l’institut Meyer-Hentschel en Allemagne.

"Le problème avec la gueule de bois, c’est que vous vous réveillez le matin, vous pensez que ce qui s’est passé la veille est fini et que maintenant, vous pouvez conduire. Ce n’est pas vrai et cela peut être aussi dangereux que s’il restait de l’alcool dans votre sang", résume Gundolf Meyer-Hentschel, directeur de l’institut Meyer-Hentschel.

17 kilos en plus et de la lumière droit dans les yeux

Cette combinaison est d'abord constituée de lunettes avec une lumière forte, avec des lentilles qui envoient de l’air froid dans l’œil du cobaye, d’un casque sur les oreilles qui augmente le son des bruits à l’entoure tout en simulant un bruit de pouls sanguin. Déjà là, on n’a pas vraiment envie d’essayer, mais ce n’est pas fini. Le cobaye doit également porter un casque qui alourdit la tête et une sorte de doudoune alourdie elle aussi par des poids. La combinaison pèse au total 17 kilos pour simuler la fatigue après une grosse soirée.

Le but de cette combinaison est aussi de lister les effets négatifs sur la conduite de la gueule de bois et les risques encourus. Ford est coutumier de ce genre d’expérience. En 2011, la marque à l’ovale avait proposé à des journalistes de conduire avec une combinaison reproduisant les effets de la grossesse sur le corps, et donc les difficultés à conduire. Et en 2012, le constructeur américain avait présenté une combinaison qui simulait les effets de la vieillesse au volant.

Pauline Ducamp avec Top Gear