BFM Business

Un Français sur trois ne paye pas son stationnement

Un Français sur trois reconnait ne pas payer son stationnement quand il gare sa voiture. Cette proportion grimpe même à 44% chez les conducteurs de 25 à 34 ans.

Un Français sur trois reconnait ne pas payer son stationnement quand il gare sa voiture. Cette proportion grimpe même à 44% chez les conducteurs de 25 à 34 ans. - FRANCOIS GUILLOT / AFP

Si la hausse du tarif des amendes depuis le début de l’année incite la majorité des Français à s’acquitter du stationnement, ils sont peu nombreux à approuver le principe du stationnement payant.

Payer son stationnement? Une aberration, selon les résultats d’une étude publiée par EasyPark*, société spécialiste du stationnement intelligent. Seulement 22% des personnes interrogées trouvent en effet normal le principe du stationnement payant. Conséquence: un Français sur trois reconnait ne pas payer son stationnement quand il gare sa voiture. Cette proportion grimpe même à 44% chez les conducteurs de 25 à 34 ans.

L’entrée en vigueur du Forfait Post-Stationnement, le fameux FPS, et la hausse des amendes, sa conséquence directe, ne semblent pas les avoir fait changer d’avis. D’une amende forfaitaire de 17 euros dans toute la France, la privatisation des amendes de stationnement a en effet globalement conduit à une hausse des amendes. Au centre de Paris, le règlement du forfait post-stationnement se monte désormais à 50 euros.

Paradoxalement, si les automobilistes ne règlent pas leur stationnement, ce n’est pas uniquement une question idéologique ou de volonté. Une fois sur quatre, les personnes interrogées expliquent ne pas avoir trouvé d’horodateur pour s’acquitter de leur dû. 34% explique d’ailleurs que si payer prenait moins de temps que l’aller-retour à la machine, plus la recherche des pièces, ils paieraient leur stationnement.

*Etude réalisée par Made in Surveys en mars pour EasyPark auprès de 1.031 personnes

Pauline Ducamp