BFM Business

Tesla cartonne en Europe, et c'est grâce à sa Model 3

La Model 3 a permis à Tesla d'exploser ses ventes en Europe, devenant ainsi leader de la voiture électrique sur le continent.

La Model 3 a permis à Tesla d'exploser ses ventes en Europe, devenant ainsi leader de la voiture électrique sur le continent. - BFM Auto

Avec près de 110.000 voitures électriques vendues en Europe l'an dernier, Tesla a largement dominé ce marché naissant, surtout grâce à sa Model 3. Volkswagen est deuxième, juste devant Renault.

Les bonnes nouvelles s'enchaînent pour Tesla. Après avoir passé le cap des 100 milliards de dollars de capitalisation boursière, le constructeur automobile américain vient de boucler une année record en Europe.

Renault perd sa place de leader du VE en Europe

D'après un article des Echos, qui cite des données du consultant Matthias Schmidt, Tesla a largement dominé le secteur de la voiture électrique (VE) en Europe, s'arrogeant près d'une vente sur trois. Un marché du véhicule zéro émission encore naissant: les 350.000 unités vendues représentent moins de 2,3% des ventes de véhicules neufs (15,3 millions de voitures vendues en Europe en 2019).

Au total, Tesla aurait en effet livré 109.500 véhicules en 2019 sur le Vieux-Continent. La marque se retrouve ainsi largement devant le groupe Volkswagen, deuxième avec 51.000 ventes (Audi E-Tron et Volkswagen e-Golf principalement). Renault est troisième, avec 45.700 unités et perd donc sa place de leader. Mais la marque au losange compte notamment sur le succès de sa nouvelle Zoé, lancée en fin d'année dernière, et de la version 100% électrique de la Twingo, qui sera dévoilée au prochain de salon de Genève, pour redresser la barre en 2020.

Un réservoir important de commandes

Débarquée en Europe début 2019, la Model 3 a clairement tirée les ventes totales de Tesla sur le continent, en hausse de 274%. La berline compacte représente 85% des ventes de la marque en Europe et a profité de plusieurs vents favorables. Tout d'abord, un réservoir impressionnant de commandes réalisées depuis la présentation du prototype, près de 3 ans avant de fouler le sol européen.

Autres effets positifs mis en avant par les Echos, un grand nombre de livraisons en Norvège, paradis européen de la voiture électrique tout juste devancé par l'Allemagne en volumes de ventes l'an dernier, et la fin d'une importante aide à l'achat aux Pays-Bas, qui avait dopé les ventes en fin d'année.

Julien Bonnet