BFM Business

Sécurité routière et nouvel an: comment comptez-vous rentrer si votre réveillon est arrosé?

Selon un sondage de l’Association Attitude Prévention, près de 6 Français sur 10 n’anticipent pas leur retour, après un réveillon arrosé.

La question revient toujours en cette période de réveillon. Après avoir décidé du lieu de la fête, reste à savoir comment rentrer, afin de rentrer en toute sécurité.

"C’est un véritable sujet, car depuis 5 ans que nous menons notre étude sur l’alcool et la conduite pour la soirée du nouvel an, les chiffres ne bougent pas, les Français n’anticipent pas assez cette situation à risques. Une personne sur deux n’a pas pris de précaution, nous explique Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention routière. Or, 64% des Français déclarent qu’ils boiront trois verres ou plus pendant cette soirée".

Covoiturage, transports en commun, nuit sur place

Les associations Attitude Prévention et Prévention Routière lancent donc ce 28 novembre un appel à l’anticipation: prévoyez comment rentrer de votre réveillon. Or selon l'étude d'Attitude Prévention, "34% des Français choisissent des solutions inadaptées voire dangereuses pour rentrer du réveillon".

"Il existe une ribambelle de fausses bonnes idées, comme conduire doucement sur les petites routes ou boire du café, poursuit Anne Lavaud. Or, l’alcool ne se dilue pas en buvant de l’eau, ou du café. 60% des personnes que nous avons interrogées avouent ne pas savoir selon leur état d’ébriété, combien de temps il leur faut pour éliminer l'alcool. Il ne faut pas confondre sensation et quantité d'alcool ingéré. C’est pourquoi il faut anticiper".

Les deux associations préconisent donc de rentrer via les transports en commun, ou les taxis et VTC. "A la campagne, ou dans de plus petites agglomérations, le covoiturage est une solution économe, en désignant un Sam au début de la soirée, rappelle Anne Lavaud. Ou alors rester dormir sur place".

La question du sommeil est aussi cruciale, au moment de reprendre la route. La Fondation nationale du sommeil américaine rappelle ainsi qu’après 18 heures éveillé, un automobiliste conduit comme s’il était ivre.

dossier :

Joyeuses fêtes

Pauline Ducamp