BFM Auto

Réforme du stationnement: à Rambouillet, le prix des PV va diminuer

A partir du 1er janvier 2018, les communes pourront fixer librement le prix des amendes de stationnement. Si de nombreuses villes comme Paris ont décidé de largement augmenter ce tarif, à Rambouillet la mairie va diminuer le prix des PV avec l'objectif de ne pas faire fuir les automobilistes du centre-ville.

Des PV qui baissent et des automobilistes qui ont le sourire. A partir du 1er janvier prochain, ne pas payer son stationnement à Rambouillet, dans les Yvelines coûtera moins cher.

Dans le cadre de la réforme du stationnement, la mairie a décidé de réduire le montant du nouveau PV désormais appelé Forfait post-stationnement, le faisant passer de 17€ à 15€. Si l'automobiliste paye dans les 24h, son amende sera même abaissée à 12€. Un choix assumé et défendu par la municipalité. Pour Marc Robert, maire Les Républicains, Rambouillet n'a aucun intérêt à faire exploser le montant des PV. 

"En augmentant, c'est en quelque sorte chasser les véhicules du centre-ville. On a besoin dans une ville comme Rabouillet, qui est une ville moyenne, d'avoir des personnes qui viennent, qui se déplacent. Economiquement, la manne dite financière a peu d'intérêt pour Rambouillet. Ce qui m'importe c'est que le centre-ville reste dynamique", explique l'élu. 

Peu d'effets sur la rotation des places de parking? 

Autre nouveauté, en janvier prochain la première demi-heure de stationnement sera gratuite. Les commerçants semblent plutôt satisfaits par la mesure mais voudraient aller plus loin. 

"Ca ne réglera pas le problème de fluidité du stationnement. Le but, ce serait quand même de libérer les places assez rapidement de façon à ce que ça tourne. Je pense qu'il faut que cette demi-heure gratuite soit accompagnée derrière d'une proposition de tarif très dissuasive, de façon à ce que les gens n'aient pas envie de rester plus longtemps", suggère Emmanuel Delahaye, commerçant. 

Pour permettre à tous de stationner plus longtemps la mairie compte aussi sur les trois parkings souterrains de la ville. Quant aux résidents ils pourront se garer le temps qu’il souhaite à condition de s’acquitter d’un forfait de 20 euros par mois.

De nombreuses villes ont au contraire décidé d'augmenter le tarif du forfait post-stationnement à partir du 1er janvier prochain. A Paris, l'amende variera entre 35 et 50 euros selon la zone de stationnement. A Lyon le défaut de stationnement sera verbalisé de 35 à 60 euros. 

C. B avec Alice Fabre