BFM Auto

Révision, plein: tout faire à la maison grâce aux start-up

Fini les heures au garage, ou les détours par la station-service. Des start-up proposent désormais d’amener le garagiste et la pompe à essence directement à votre porte.

En moyenne, pour aller faire le plein, un automobiliste français parcourt 12 kilomètres. Ludovic Tichit s’épargne désormais ce trajet. Ce chef d’entreprise a été un des premiers clients à souscrire à l’offre destinée aux particuliers de Refuel.

Cette start-up propose de faire le plein de votre véhicule en bas de chez-vous, dans le parking de votre bureau, ou pendant que vous faites du shopping, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Le rendez-vous se prend via l’application de la start-up, qui géolocalise le véhicule.

"J’habite à Paris, où il est compliqué de trouver des stations, ça prend du temps d’aller faire le plein régulièrement, donc l’idée de Refuel m’a plu, puisque ça me permettait, entre deux rendez-vous d’avoir le plein de la voiture fait, là où j’étais", résume Ludovic Tichit, dont le plein est fait avant de partir en week-end.

C'est la peur de la panne d'essence qui a de son côté convaincu Sultan Atputha – Rajaah. A quelques pas de ses bureaux dans le XVIe arrondissement, il fait le plein en milieu de matinée. 

"Je suis quelqu’un d’assez pressé, souvent en retard dans mes rendez-vous, donc j’aimerais avoir de l’essence assez rapidement. Passer à la station me demande un détour, souligne ce chef d'entreprise. C’est une bonne solution, car j’ai l’échange au bas de mon travail, au moment où j’en ai besoin. Je gagne du temps et de l’argent. De plus sur Paris, c’est de plus en plus compliqué de trouver une station dans Paris".

Du plein de carburant au nettoyage des véhicules

L’application renseigne le type de véhicule, donc le carburant qu’il utilise. Refuel est en effet connecté au Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV), le technicien ne peut donc pas se tromper de carburant. C’est à la suite d’une panne d’essence en plein Paris, que les deux fondateurs de Refuel, Rodolphe et Miguel Gaudencio, ont travaillé deux ans et demi en R&D pour développer le concept. Ils ont mis au point une camionnette qui embarque tous les types de carburant, en toute sécurité grâce à une cuve en inox. La hauteur du véhicule peut également varier pour passer les parkings. L’application à l’interface très intuitive a également demandé de gros investissements.

"Tout installer dans un seul camion nous a demandé de tout miniaturiser, et aussi d’alléger les composants pour respecter le poids maximum du véhicule, nous confie Miguel Gaudencio, l’un des deux fondateurs. Mais notre idée va plus loin: ne pas faire que de la livraison de carburant".

La société passe un petit coup sur le pare-brise et vérifie le gonflage des pneumatiques. "Cet été, nous lancerons une offre de nettoyage", poursuit le second fondateur, Rodolphe Gaudencio. Aujourd'hui en test auprès de particuliers, comme Ludovic ou Sultan, l'application sera accessible à tous les internautes à la fin du mois de juin.

De nouveaux usages et de la flexibilité

"Le client veut des solutions qui lui facilite la vie, qui évite les phases pénibles et lui offre de la flexibilité", résume Florence Sanson, la directrice de CarStudio, une société qui suit les innovations dans le secteur de l’entretien automobile, pour investir au nom notamment de Norauto et Midas. CarStudio investi ainsi des start-up pour appréhender de nouveaux usages.

Ces nouveaux usages, c’est ce que propose Romuald Terranova, le fondateur de Motoria. Cette start-up vient à domicile entretenir les véhicules.

"Nous faisons des vidanges, changements de freins, vidanges de boite de vitesses, et nous les réalisons à domicile donc ou au bureau, pour éviter toutes les contraintes d’un garage c’est-à-dire se déplacer, perdre du temps, ne pas avoir de véhicule derrière pour revenir au travail", explique le jeune entrepreneur.

En plus du gain de temps, et de la flexibilité, le prix reste également un argument de ces start-up. Pour le changement de liquide de freins sur son camping-car, soit une heure et demie de travail, Jean-Pierre ne paie que 49 euros. "Et ils expliquent tout ce qu’ils font, on peut rester regarder", précise ce retraité domicilié dans les Hauts-de-Seine. "Nous ne serons jamais les moins chers, tempère cependant Romuald Terranova. Mais nous proposons des produits de qualité".

Sur la révision complète d'un berline, Romuald et son associé Maurice rencontrent une pièce cassée. La commande est passé dans la minute, mais la cliente ne paiera pas plus cher. Une révision complète est facturée 179 euros TTC.

Certaines opérations se feront toujours en garage

"Avec ces starts-up, il va surtout gagner du temps, éviter les déplacements, ne plus attendre au garage, pouvoir faire son entretien en horaires décalés. C’est aussi un gain d’argent, surtout pour les clients professionnels", poursuit Florence Sanson. AlloJo, Pomp, Carméléon, les sociétés se multiplient, mais difficile encore de voir la taille comme la pérennité de ce nouveau pan du secteur automobile.

"Des services viendront jusqu’à nous, mais tout ne pourra pas se faire à domicile, par exemple ce qui demande un équipement technique lourd, comme le contrôle technique, analyse Florence Sanson. Ces nouvelles sociétés ne se sont pour l’instant pas développées au niveau national, l’éventail de services restent incomplets".

La société Refuel vient faire le plein à domicile des particuliers.
La société Refuel vient faire le plein à domicile des particuliers. © BFM - Julie Dubois
Pauline Ducamp, avec Julie Dubois