BFM Auto

Quels équipements sont obligatoires pour rouler à vélo de nuit?

Des équipements lumineux doivent être présents obligatoirement sur les vélos (illustration).

Des équipements lumineux doivent être présents obligatoirement sur les vélos (illustration). - GillyBerlin - Flickr

Lors du passage à l’heure d’hiver, le nombre d’accidents de la route augmente à cause de la baisse de luminosité. Avec les piétons, les cyclistes en sont les principales victimes. Petits rappels des dispositifs d’éclairage qu’un cycliste doit obligatoirement avoir sur son vélo.

Même en pleine ville, l'éclairage public et les phares des voitures ne mettent pas à l'abri les cyclistes. Avec l'heure d'hiver et la nuit qui tombe plus vite, les vélos sont plus exposés aux risques d'accidents. Pour voir et être vu, plusieurs équipements sont obligatoires et doivent équiper votre vélo.

"La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout cycle doit être muni d'un feu de position émettant vers l'avant une lumière non éblouissante, jaune ou blanche", précise l'article R313-4 du code de la route. 

La même règle s'applique également à l'arrière (article R313-5), le plus souvent un éclairage rouge. En plus de ces éclairages "actifs", le vélo doit être équipé d'éclairages passifs grâce à des "catadioptres", des dispositifs réfléchissants qui assurent la visibilité du cycliste.

Une amende à la clé

Le vélo doit ainsi être muni d'au moins un catadioptre à l'arrière (R313-18), d'un catadioptre blanc visible à l'avant (R313-20) mais aussi de "catadioptres orange" sur les pédales et d'autres visibles latéralement (R313-19). En l'absence de tous ces équipements, le cycliste s'expose à une contravention de première classe, soit une amende de 11 euros qui peut grimper jusqu'à 38 euros. 

Le gilet fluo est obligatoire pour le cycliste mais aussi son éventuel passager seulement hors agglomération "la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante", précise l'article R431-1-1 du code de la route. 

S'il est certes peu esthétique, il peut malgré tout permettre d'être mieux vu en ville. Il est d'ailleurs conseillé d'éviter les vêtements sombres lorsqu'on circule à vélo. 

La technologie se penche sur la sécurité des vélos 

Alors que la mortalité des cyclistes a augmenté de 22% depuis 2010 selon l'Observatoire national de la sécurité routière, les dispositifs visant à rendre les vélos plus visibles se développent et deviennent de plus en plus technologiques.

Parmi les innovations proposées, une start-up a notamment développé un feu arrière amovible qui se colle sur le casque et qui s'allume lorsque le cycliste freine. Des sacs à dos intelligents commencent aussi à être commercialisés. Ils permettent grâce à des LED intégrées, de signaler si le cycliste tourne à droite ou à gauche ou encore de prévenir en cas de freinage d'urgence. 

Carole Blanchard