BFM Auto

Porsche prévient: les prix vont augmenter au Royaume-Uni en cas de Brexit sans accord

Via un courrier, le constructeur allemand a prévenu ses clients: les prix risquent d'augmenter en cas de Brexit dur.

Via un courrier, le constructeur allemand a prévenu ses clients: les prix risquent d'augmenter en cas de Brexit dur. - DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le constructeur allemand a prévenu que tous les modèles commandés depuis le 17 janvier pourraient être 10% plus chers, à cause du Brexit.

A mesure que s’approche la date fatidique du 29 mars, les conséquences d’un Brexit dur se font de plus en plus concrètes. Dernier signe en date: Porsche compte augmenter ses prix. Via un courrier, que s’est procuré l’agence Bloomberg, le constructeur allemand a prévenu ses clients que les modèles commandés après le 17 janvier pourraient voir leur prix grimper de 10%, en cas de Brexit dur.

Si rien n’est encore définitif, qu’il s’agisse d’un Brexit dur comme de l’augmentation des prix chez Porsche, la marque veut permettre à ses clients de s’organiser. "Comme le reste du secteur industriel, nous avons besoin d’une clarté totale sur la forme que prendrons les futures relations entre le Royaume-Uni, et l’Union Européenne", écrit Porsche dans ce courrier.

Le constructeur a écoulé environ 12.500 voitures l’an dernier, pour moitié des SUV Macan et Cayenne, et 40% de 911 et 718. Avec cette hausse de 10%, la nouvelle 911 facturée 93.100 livres minimum (environ 106.000 euros) dépasserait alors les 100.000 livres (environ 116.900 euros).

D’autres constructeurs ont eux annoncé des conséquences sur l’emploi en cas de Brexit. Ford envisage par exemple ainsi de rapatrier sa production locale sur le continent. Les ventes européennes ont elles aussi subi l’influence du Brexit en janvier. La situation économique incertaine a entraîné un recul des ventes de 4,6%.

Pauline Ducamp