BFM Business

Plus d'un Français sur trois avoue jeter des déchets par la fenêtre de sa voiture

37% des Français déclarent jeter des déchets par la fenêtre lorsqu'ils roulent sur l'autoroute, indique une étude Ipsos réalisée pour Vinci. La très grande majorité des sondés ont pourtant conscience que cela dégrade le paysage et nuit à l'environnement.

Plus d'un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre lorsqu'il roule sur autoroute. 37% exactement, selon une étude Ipsos* pour Vinci Autoroutes, contre 33% l'an dernier.

1 Français sur 6 jette son mégot par la fenêtre

Se débarrasser d'un déchet organique (comme un trognon de pomme, le noyau d'un fruit, une peau de banane...) est une pratique courante pour 31% des sondés. Ils sont 16% à jeter leur mégot de cigarette et 7% un papier, un mouchoir ou un emballage. Des chiffres en progression dans ces trois catégories par rapport aux précédentes études réalisées ces dernières années alors que les sanctions encourues sont lourdes.

Au-delà des sanctions prévues, ce comportement regrettable participe à la dégradation de l'environnement et, en outre pour les mégots, favorise les risques d'incendie. Et le pire c'est que les Français en ont bien conscience: 84% considèrent que jeter un déchet par la fenêtre d’une voiture a un impact significatif sur la dégradation des paysages et 81% en termes de risque de pollution des eaux et des sols.

Parmi les explications avancées: 80% des personnes qui jettent des déchets par la fenêtre déplorent un manque de poubelles à proximité ou que celles-ci sont pleines. Pour rappel, il est possible de stocker provisoirement un déchet avant de s'en débarrasser dans une poubelle, mais 40% répondent qu'ils n'ont pas envie de faire cet effort. Par ailleurs, un tiers des personnes interrogées considèrent qu'ils payent des impôts et des taxes qui servent notamment au ramassage des déchets.

Changer les esprits

Pour faire évoluer ces comportements, Vinci Autoroutes a lancé une campagne de communication. L'idée est notamment d'insister sur le chiffre de 25 tonnes de déchets ramassés au quotidien par les agents routiers. L'un d'eux, les bras chargés de détritus, apparaît ainsi sur une affiche avec le slogan "En jetant vos déchets par la fenêtre, c’est lui que vous jetez sur la route". 

L'occasion de rappeler également que ces interventions des agents routiers ne sont pas sans risque. "Depuis le début de l’année, 32 fourgons d’intervention ont été percutés sur le réseau Vinci Autoroutes, soit un chaque semaine", rappelle un communiqué de l'entreprise.

*Méthodologie : pour réaliser cette enquête, l’institut Ipsos a interrogé, du 14 au 18 juin 2019, par Internet, 2 174 personnes, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 16 ans à 75 ans. La représentativité de l’échantillon est assurée par l’utilisation de la méthode des quotas.

Julien Bonnet