BFM Auto

Pic de pollution: quelles restrictions dans les autres villes européennes?

INFOGRAPHIE - Les capitales européennes luttent à différents niveaux contre la pollution de l'air. Dans certaines métropoles, il est désormais impossible de circuler en vieille voiture, ou à condition de payer une taxe. Tour d’Europe des stratégies anti-pollution.

L'Europe fait la chasse aux vieilles voitures. Comme Paris, Barcelone vient d'interdire aux voitures immatriculées avant janvier 1997 de rouler en semaine. La mesure adoptée ce vendredi rentrera en application dès janvier 2009. Mais les deux capitales s'avèrent plutôt en retard par rapport à leur voisin allemand. À Berlin, une zone "verte" de la taille de Paris est préservée des rejets des véhicules polluants depuis 2008. 

À Londres, on mise plutôt sur la dissuasion pécuniaire. Il y a quelques jours, le maire de Londres, Sadiq Khan a annoncé un nouvel impôt, nommé "Toxic Charge". Dès 2019, tous les conducteurs d’un véhicule essence de plus de 13 ans, ou d’un modèle diesel de plus de 4 ans, devront payer 11.50 livres (soit l’équivalent de 13.45 euros) à chaque fois qu’ils voudront rouler dans le centre de la capitale britannique. 

En cas de pic de pollution, les restrictions de circulation peuvent devenir très sévères. À Milan, impossible de rouler dans le centre-ville si le seuil d'alerte est atteint. Pour vous y retrouver, on vous dresse ci-dessous toutes les mesures anti-pollution prises par les grandes villes européennes.

Emeline Gaube et Julien Bonnet