BFM Business

Permis moto: ce qu'il vaut mieux savoir sur le nouvel examen que vous passerez dès 2020

Sur le plateau, la segmentation entre parcours lent et rapide sera finie, il faudra tout faire à la suite

Sur le plateau, la segmentation entre parcours lent et rapide sera finie, il faudra tout faire à la suite - Jean-François Monier - AFP

En 2020, l'examen pour obtenir le permis A2 va changer. Trois changements importants sont à prévoir: un code spécifique à la moto, les parcours lent et rapide en une seule épreuve et les trajectoires de sécurité qui seront au cœur de l'examen de circulation.

Le 1er janvier, une page se tournera pour les motards. L'examen pour obtenir le permis A2, motos d'une puissance maximum de 35 kW (47,5 ch), va changer.

Créée en 1922 sans être modifiée jusqu'en 1970, la fameuse licence a été réformée presque tous les 10 ans jusqu'à sa dernière modification en 2013 pour créer le permis A2. La prochaine évolution est attendue pour janvier 2020. Cet examen plutôt complexe ne sera ni plus facile, ni plus compliqué, il sera juste différent, depuis le code jusqu'à l'épreuve sur route qui valide l'obtention du permis moto.

"Tout n'est pas encore fixé", a tenu à nous préciser un représentant de la Sécurité routière, mais les grandes lignes ont déjà été définies. Reste encore à caler la date d'application butoir pour que ceux qui se sont entraînés pour le futur-ex examen ne soient pas pénalisés.
"La réforme rentrera en vigueur début 2020, la date doit être reprécisée. Les motos écoles seront informées, avant la mise en place du nouvel examen, des nouvelles modalités afin de laisser un temps suffisant de préparation des candidats", nous a précisé Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière.

Un code spécifique à la moto

Première chose que l'on sait sur ce nouvel examen: le code. Jusqu'ici, il était le même pour les motards et les automobilistes. Désormais, il y en aura un spécifique aux deux roues. Il faudra répondre à une quarantaine de questions sur la conduite d'une moto, son entretien, la signalisation, le comportement au guidon, le placement sur la route, la relation avec les autres usagers... Pour l'obtenir, il faudra obtenir au moins 35 bonnes réponses, en dessous, vous serez recalé, rien de différent.

Cet "examen théorique moto (ETM) a vocation à remplacer l'exercice de l'interrogation orale, les "fiches", actuellement réalisée lors de l'épreuve hors circulation", nous a indiqué la Sécurité routière. Cette épreuve se déroulera auprès des organismes agréés par l’Etat. "Il concernera les candidats désirant conduire une motocyclette répondant aux catégories A1 ou A2. Au même titre que l'ETG. Sa validité sera de 5 ans. En plus des questions classique, "l'ETM comprendra des questions sur l'éco-conduite".

Examen du code
Examen du code © Olivier Morin - AFP

Mauvaise nouvelle pour ceux qui n'ont aucun permis. S'ils désirent conduire une voiture et également piloter une moto, ils devront passer les deux examens, et par conséquent payer deux fois. 

Le plateau devient un tout en un

Permis moto
Permis moto © Sécurité Routière

Actuellement, le plateau est la terreur des candidats, surtout le parcours lent qui réclame précision, équilibre et gestion parfaite du pilotage. Cette épreuve est jusque là segmentée en plusieurs parties: parcours lent et rapide, freinage d'urgence et évitement. 

Pour le nouvel examen, le parcours se fera en une fois. "En effet, l'épreuve hors circulation (plateau) sera 'un tout en un'. Tous les exercices seront réalisés à la suite sans coupure", confirme Emmanuel Barbe. Le candidat pourra-t-il poser le pied à terre deux fois lors du parcours lent sans être éliminé? Pour l'instant on ne le sait pas. "La notation sera globale sans modification importante quant au niveau de difficulté", nous a simplement répondu le délégué interministériel.

Circulation: les trajectoires de sécurité

La circulation est une formalité. Il suffit de respecter la signalisation, de bien se placer sur route, d'être "courtois" avec les autres usagers de la route. Désormais, il faudra aussi prouver sa maîtrise des trajectoires dans les virages lors de l'épreuve de circulation. Fini de se prendre pour un champion comme Valentino Rossi ou Bader Benlekeha, le pilote de l'émission High Side, sur RMC Découverte. Dans la vraie vie, les routes ne sont pas un circuit. On ne sait pas ce qui peut arriver et ce que l'on va trouver en sortie de virage, donc prudence et anticipation.

la trajectoire de sécurité pour une trajectoire de vie
la trajectoire de sécurité pour une trajectoire de vie © Sécurité routière

Sans maîtrise des trajectoires, on augmente les risques d'une sortie de route ou d'une collision frontale ou latérale avec un autre véhicule, sans parler des piétons sur les petites routes. En effet, la majorité des accidents se font par beau temps, hors agglomération et une fois sur deux sans collision. Une courbe mal négociée et c'est le drame...

Cette maîtrise est au coeur des préoccupations de la sécurité routière qui vient de lancer une campagne de sensibilisation sur le sujet en rappelant quelques chiffres éloquents: en 2018, 627 motocyclistes et 133 cyclomotoristes sont morts sur les routes, 61% des accidents mortels ont lieu hors agglomération et dans 42% des cas ils se produisent en courbes. CQFD!

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco