BFM Business

Permis boîte automatique: comment ça marche?

Lancé en 2017, ce permis peut se passer après seulement 13 heures de conduite. Le gouvernement veut le mettre en avant pour permettre aux candidats d’obtenir plus rapidement, et moins cher, le précieux sésame.

Nom de code: B78. Ces deux chiffres distinguent le permis de conduire boite automatique, dont les contours ont été redéfinis depuis le 1er janvier 2017. Dans un entretien au Parisien ce jeudi, Christophe Castaner a indiqué qu’il voulait plus mettre en avant cette formation.

"Parce qu'il est plus simple d'apprendre de cette manière, sans avoir à se préoccuper du passage des vitesses, et que de plus en plus de voitures, électriques ou hybrides, sont aujourd'hui automatiques", explique le ministre de l'Intérieur.

Seulement 13 heures de conduite obligatoires

Le permis B78 présente comme principal avantage de ne demander que 13 heures de conduite obligatoires, contre 20 pour un permis classique. Il y a en effet moins de manipulation mécanique à intégrer pour le futur conducteur que sur un véhicule classique. Il n’a en effet pas besoin d’apprendre à embrayer, débrayer, passer les rapports. D’où ce minimum de 13 heures, ce qui peut faire une vraie différence. En moyenne, en France, il faut 32 heures de conduite avant d’obtenir son permis B classique.

Plus rapide en théorie, il est aussi moins cher, environ 1100 euros contre 1600 euros en moyenne pour le permis B, estiment les professionnels. L’un des avantages est de rassurer les élèves qui appréhendent la conduite, car il évacue le passage des vitesses.

Convertir son permis boite auto en permis B classique

Le titulaire du permis B78 peut par la suite le convertir en un permis B, autorisant la conduite d’une voiture à boite manuelle. Il doit alors reprendre sept heures de formation dans une auto-école agréée pour cette conversion.

>> BFM Pratique : Une formation pour le permis à des prix attractifs avec notre partenaire Auto-école.net

Dès lundi 22 juillet, un décret assouplira la conversion, qui pourra être effectuée au bout de trois mois, et non plus six, comme actuellement, explique dans Le Parisien Christophe Castaner. Cette formation complémentaire est bien entendu payante, avec un coût compris entre 300 et 400 euros. Le titulaire doit ensuite remplir les formalités administratives pour convertir son permis de conduire.

Cette mise en avant fait partie des mesures adoptées par le gouvernement au printemps pour réformer l'examen du permis de conduire, afin de le rendre plus accessible financièrement. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a rappelé ce vendredi que l'objectif était de faire baisser de 30% le prix du permis de conduire. 

Pauline Ducamp