BFM Business

Paris c'est fini pour les motos et scooters d'avant le 1er juillet 2004

Si cotre motos ou votre scooters date d'avant juillet 2004, il ne pourra plus circuler dans Paris entre 8 heures et 20 heures

Si cotre motos ou votre scooters date d'avant juillet 2004, il ne pourra plus circuler dans Paris entre 8 heures et 20 heures - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Dès ce lundi 1er juillet, les deux roues motorisés classés Crit'Air 4 (d'avant juillet 2004) ne pourront plus circuler dans Paris entre 8 et 20 heures. Les contrevenants risquent une amende de 68 euros.

Dans sa lutte contre la pollution, Paris n'épargne pas les deux-roues motorisés. A partir de ce lundi 1er juillet, il faudra bien regarder sa carte grise avant de monter sur son engin. Les motos, scooters et cyclomoteurs à deux ou trois roues mis en circulation entre le 1er juin 2000 et le 30 juin 2004 sont dans la catégorie Crit'Air 4. Conséquence: ils ne peuvent plus rouler dans la Capitale entre 8 heures et 20 heures. Pour les utiliser, il faudra circuler avant ou après ces horaires ou bien le weed-end. 

Pour ceux d'avant 2000 - équivalent Crit’Air 5 ou non classés selon la réglementation des automobiles - les choses se compliquent encore plus. Ils ne pourront plus circuler dans Paris, emprunter le périphérique, ni circuler dans les bois de Vincennes et de Boulogne. L’autoroute A86 est exclue de la zone. Par conséquent, les restrictions de circulation n’y sont pas applicables.

-
- © Ville de Paris

En cas d'infraction, le contrevenant est passible d'une amende de 3ème catégorie soit 68 euros. Mais si le macaron ne correspond pas à sa moto, elle pourra s'élever à 135 euros (4ème catégorie). Sur son site, la marie de Paris précise que "les infractions prévues peuvent entraîner l'immobilisation du véhicule".

>> BFM Pratique : obtenez gratuitement un devis personnalisé pour votre assurance Moto avec notre partenaire Le Comparateur Assurance 

Tous les vieux deux-roues ne sont pas logés à la même enseigne. Ceux dont le certificat d’immatriculation porte la mention "collection" pourront continuer de circuler où bon leur semble et à l'heure qui leur convient. Pour obtenir ce laisser-passer, la moto ou le scooter doit avait été mis en circulation il y a plus de 30 ans, donc avant 1989. Mais attention, ils ne doivent avoir subi aucune modification sur les caractéristiques techniques de ses composants principaux. Les vieilles BMW, Triumph et autres Harley qui ont été customisées vont devoir rester au parking ou quitter le territoire du Grand Paris.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco