BFM Auto

Nouvelle 308, elle change pour rester le chiffre porte bonheur de Peugeot

Quatre ans après son lancement, Peugeot fait évoluer sa berline compacte, la 308.

Quatre ans après son lancement, Peugeot fait évoluer sa berline compacte, la 308. - Peugeot

Quatre ans après sa sortie, Peugeot fait évoluer par petites touches sa compacte. Signe du renouveau de Peugeot en 2013, la 308 reste en effet un modèle crucial pour la gamme du constructeur français.

Dans la gamme Peugeot, la 308 fait un peu figure de numéro porte-bonheur. Elle fut en effet la première Peugeot depuis la 307 en 2002 à être sacrée Voiture de l’Année (c’était en 2014, devant la BMW i3 et la Tesla Model S). Et comme la 205, l'arrivée de ce modèle permit de sortir Peugeot (et même PSA) de l’ornière financière, dans laquelle le groupe s’était embourbé.

Alors quand, en ce mois de mai, Peugeot doit relancer la carrière de ce modèle un peu particulier, la marque adopte une attitude très allemande. Comme Volkswagen avec sa Golf, Peugeot ne fait évoluer que très légèrement sa compacte, suffisamment pour espérer rester dans la course des ventes, sans bousculer et déséquilibrer un modèle qui fonctionne depuis son lancement en 2013.

"C’est un modèle capital car il est sur un segment très concurrentiel, face aux Renault Mégane et Volkswagen Golf, et que ce véhicule a très bon marché", précise Rémy Cornubert, associé chez A.T.Kearney.

Des nouveautés sous le capot

Le design évolue donc peu, adoptant juste la nouvelle calandre déjà vue notamment sur le best-seller 3008 et des optiques à LED. Comme la nouvelle Golf, c’est finalement dans l’habitacle et sous le capot que les évolutions sont les plus marquées.

Sur la motorisation 180 chevaux de la version GT, Peugeot a désormais installé sa boite de vitesse automatique 8 rapports EAT8. Les moteurs essence comme diesel de 130 chevaux se veulent aussi plus performants. Dans l’habitacle, le poste de conduite se rapproche du i-cockpit, l’un des atouts du Peugeot 3008.

Les clés du succès

En ajoutant les éléments qui ont fait le succès de ses derniers best-sellers, de la marque au lion espère ainsi relancer les ventes de la compacte. L’année dernière, Peugeot en a écoulé 230.000 unités, sa 3e meilleure vente tous modèles confondus, même si la 308 est en perte de vitesse.

"Avec cette génération de la 308, Peugeot a considérablement progressé en qualité perçue, rappelle Rémy Cornubert. La 308 préfigurait également l’arrivée du i-cockpit, avec l’écran en hauteur, les clients y ont vu une véritable évolution. La simplification de la planche de bord a aussi beaucoup plu aux clients." Si on ajoute le comportement dynamique et la précision de conduite, la 308 est ainsi devenue une référence sur le marché.

Pauline Ducamp