BFM Business

New York 2016: Nissan dévoile sa version du Twizy

Nissan a adapté le Renault Twizy pour en faire un véhicule d'auto-partage sous son propre badge.

Nissan a adapté le Renault Twizy pour en faire un véhicule d'auto-partage sous son propre badge. - Nissan

Le Twizy, c’est ce petit quadricycle électrique lancé par Renault en 2011. Cinq ans plus tard, il franchit l’Atlantique et se retrouve doté un badge Nissan.

Nissan couvre toute la gamme de mobilité possible au Salon automobile de New York, qui a ouvert ses portes à la presse le 23 mars. Le Japonais a dévoilé d’un côté la version 2017 de la GT-R, et de l’autre, le Nissan New Mobility Concept (NNMC). Il s’agit en réalité d’un Twizy, le quadricyle développé en 2011 par Renault, mais rebadgé par son partenaire au sein de l’Alliance.

Le Twizy pour tester l'autopartage

Cette version nippone a été développée par le Nissan Future Lab, le laboratoire installé par le constructeur japonais en 2014 sur la côte ouest, près de la Silicon Valley, pour étudier la mobilité de demain (électrique, connectée, autonome). Une flotte de 10 "Twizy Nissan" est déjà effective en test en auto-partage à San Francisco depuis la fin 2015 et quatre exemplaires effectueront des démonstrations dans les rues de New-York pendant toute la durée du salon jusqu’au 03 avril. Ces tests permettront à Nissan (et a fortiori à l'Alliance) de développer de futures offres d'autopartage.

Des Renault Twizy bientôt au Canada

Nissan met en avant la petite taille du NNMC, qui n’atteint que 40% de la longueur d’un gros pick-up Titan, aussi exposé à New-York. Mais le continent américain ne sera bientôt plus réservé à Nissan dans l’Alliance. Renault a en effet obtenu l’agrément pour importer le petit véhicule biplace au Canada. Le quadricycle sera commercialisé par la société canadienne Azra Canada, qui doit dans le même temps mettre en place un réseau de 2000 bornes de recharge électrique. Le Twizy sera dédié aux aires urbaines, mais ne sera accessible que dans sa version la moins puissante, limitée à 40km/h.

P. Ducamp