BFM Auto

New York 2016: Nissan GT-R 2017

Nissan a dévoilé la nouvelle version de la GT-R au salon automobile de New York le 23 mars.

Nissan a dévoilé la nouvelle version de la GT-R au salon automobile de New York le 23 mars. - Nissan

Ce titre se passe de plus de commentaires. Nissan a dévoilé la nouvelle version de sa super-sportive GT-R, avec des nouveautés côté design, côté intérieur et surtout sous le capot.

Fais gaffe New York, Godzilla est de retour! Et en l’occurrence, Godzilla est cette année orange, avec un rugissement démoniaque de V6 biturbo encore plus puissant et une nouvelle apparance. Oui, oui vous avez bien entendu, Nissan vient de dévoiler la dernière version de la GT-R au Salon automobile de New York ce 23 mars

Un nouveau museau

La GT-R est une somme de superlatifs à elle seule et cette génération 2017 promet d’en cumuler encore plus. Pour résumer, la Nissan GT-R dispose d’une nouvelle face avant, d’un nouvel habitacle et d’un moteur retravaillé. Commençons par l’extérieur. Nissan cède à la mode d’une face avant commune à toute la gamme, la GT-R adopte donc une nouvelle grille entourée de baguettes chromées, déjà vue sur les Qashqai et Juke. La GT-R se barde également de nouveaux spoilers, pour améliorer encore l’aérodynamique de la bête. Les nouveaux feux très acérés renforcent encore le caractère agressif de la sportive.

La GT-R adopte une nouvelle face avant avec une grille de radiateur plus grande et des baguettes chromées.
La GT-R adopte une nouvelle face avant avec une grille de radiateur plus grande et des baguettes chromées. © Nissan

Un habitacle plus soigné

Si on glisse derrière le volant, Nissan a élevé le niveau de la planche de bord et de l'habitacle, pour rattraper le retard par rapport aux concurrents allemands et adopter vraiment l’identité d’une GT. S’il y a toujours beaucoup trop de boutons, le constructeur japonais a fait l’effort d’intégrer des fonctions audio et de navigation sur un écran 8 pouces, diminuant le nombre de poussoirs de 27 à 11. Le poste de conduite de la GT-R fait donc un peu moins avion de chasse, les palettes sont fixées juste derrière le volant.

Un moteur V6 plus puissant

Mais le plus important est toujours sous le capot. La GT-R dispose d’une nouvelle version du V6 biturbo, qui grimpe désormais à 565ch, soit 20 chevaux de plus que la version précédente. Le couple atteint lui les 470Nm, et avec sa transmission intégrale, la GT-R reste toujours le meilleur ami des drag-races. La sportive abat le 0 à 100km/h en seulement 2,8 secondes, mieux vaut donc ne pas reproduire la manœuvre trop souvent si on ne tient à sa nuque.

Nissan a aussi travaillé le confort sur cette accélération. Le son du V6 reste toujours monstrueux, mais Nissan a travaillé sur l’échappement, avec un modèle en titane, et a installé un système sonore pour maîtriser le son tout en évitant son intrusion trop prononcée dans l’habitacle (ce serait dommage de finir sourd, en plus de la nuque brisée).

P. Ducamp avec Top Gear