BFM Auto

Mondial 2016: Hyundai veut entrer dans le Club GTi

-

- - Julien Bonnet / BFMTV.com

Volkswagen Golf R, Peugeot 308 GTi, Ford Focus ST et RS, le club des compactes sportives s’agrandira bientôt avec une version nerveuse de la nouvelle Hyundai i30. Sur le Mondial, le constructeur coréen dévoile les grandes lignes de sa stratégie, avec le concept RN30.

Des portes façon Lamborghini, des phares jaunes façon 24 Heures du Mans, des lignes aérodynamiques, le concept RN30 n’a aucun mal à éclipser sur le stand Hyundai au Mondial de l’Automobile la nouvelle i30, pourtant très réussie et accessible, elle, en concession. Et si le coréen ajoute que le concept préfigure un modèle de série l’année prochaine, l’envie de s’asseoir au volant est immédiate.

"Les designers automobiles dessinent souvent depuis longtemps, et dans leur enfance, ils dessinaient des voitures de course. Le côté passion ressort, avec les ailerons. C’était notre point de départ, explique Raphaël Brétécher, responsable du design pour Hyundai Europe et qui a supervisé l'équipe de cinq designers mobilisés sur ce projet. D’ordinaire, quand une marque crée une voiture de course, les ingénieurs réalisent tous les calculs, puis les designers dessinent la voiture. Ici c’est l’inverse: nous avons d’abord dessiné la voiture, tout en impliquant très tôt les ingénieurs pour que tout soit réaliste. Mais c’est avant tout un projet design. Et nous nous sommes lâchés !"

"Nous nous sommes lâchés!", nous a expliqué sur le Mondial Raphaël Brétécher, responsable du design pour Hyundai Europe.
"Nous nous sommes lâchés!", nous a expliqué sur le Mondial Raphaël Brétécher, responsable du design pour Hyundai Europe. © Pauline Ducamp - BFMTV.com

Un concept loin des modèles façon jeu vidéo

La i30 sert de base au concept: la structure de la caisse ou la planche de bord sont celles de la compacte, mais la RN30 a été abaissée de 14 centimètres et élargi de 10. Quatre entrées d’air se sont greffées sur la face avant et dans l’habitacle, et les designers ont expérimenté de nouveaux matériaux, comme du composite à l'intérieur des portières, plus résistant que de la fibre de carbone et plus léger.

Hyundai a aussi respecté les codes de la course. "Les barres de renfort sont de vraies barres de renfort, poursuit Raphaël Brétécher. Nous avons envisagé de ne pas les faire rondes, mais triangulaires ou carrés, mais une barres de renfort est la plus solide quand elle est ronde, nous ne pouvions pas y déroger". Le volant s’enlève pour s’asseoir dans le baquet, le plan du circuit se trouve au milieu du volant (vidéo ci-dessous) ou encore les pédales dressées à la verticale. Raphaël Brétécher rappelle la philosophie du concept: prendre les éléments d’une voiture de course et les rendre plus design. L’exercice ne tient cependant pas que du style.

Avec sa griffe "N", Hyundai compte proposer une alternative aux modèles GTi, R, M, RS des autres constructeurs. Hyundai a ainsi embauché en avril 2015 Albert Biermann, papa des BMW M3 et M5, comme vice-président en charge des véhicules haute performance. Sous le capot du concept se trouve ainsi un bloc 2 litres turbo de 380 chevaux, le même que celui de la i20 WRC, son modèle engagé dans la prochaine saison du championnat du monde des rallyes l’année prochaine.

Hyundai RN 30 concept
Hyundai RN 30 concept © Pauline Ducamp - BFMTV.com

Deux versions: une plus route, une plus piste

"La puissance sera suffisante pour s’imposer dans ce segment des compactes sportives, a ainsi confié Albert Biermann à nos collègues de Top Gear UK. Nous ne chercherons pas des records du tour sur le Nürburgring, mais il y aura deux versions, une version de base, qui pourra être aussi bien conduite au quotidien tout en pouvant aller sur circuit et une plus puissante, plutôt dédiée à la piste. Au départ, elles seront dotées d’une boite manuelle, mais nous développons une boite de vitesses DCT 8 rapports, qui, dès qu’elle sera prête, arrivera dans les modèles N". 2017 s’annonce plus qu’intéressante sur le segment des compactes sportives.

Pauline Ducamp, avec Top Gear