BFM Auto

Comment Peugeot veut se doter d’une gamme sportive électrifiée

Si Peugeot a abandonné pour l’instant l’idée de produire le concept e-Legend, hommage à la 504 Coupé, la marque française a décidé de se doter d’une gamme de voitures sportives électrifiées.

Une gamme sportive électrifiée, pour patienter avant, peut-être, un jour, une version de série du e-Legend? C’est le plan que dessine Peugeot au salon automobile de Genève (Suisse).

Sur son stand, la marque française expose dos à dos le concept hommage à la 504 coupé, star du Mondial de Paris en octobre 2018, et le prototype 508 Peugeot Sport Engineered, version hybride et sportive de la berline. Une manière de montrer la filiation entre ces deux concept-cars. Et surtout d’annoncer la volonté de Peugeot de faire rimer électrification avec plaisir de conduite. Le constructeur lancera ainsi prochainement une ligne sportive électrifiée. Comme une ligne GTI, les émissions en moins. Le nom de cette future gamme n'est pas encore connue.

"Après l’engouement autour du concept e-Legend, nous ne pouvions pas laisser cette attente là en plan, nous explique Jean-Philippe Imparato, président de la marque Peugeot. Nous avons donc choisi de couper dans notre budget WRX, et nous avons sorti cette 508 Peugeot Sport Engineered. Ce sont les mêmes équipes qui ont travaillé sur le Paris-Dakar, puis sur le WRX, qui ont réalisé cette voiture. C’est clairement une première application de ce que pourrait être une sportive électrifiée".

400 chevaux, mais moins de 50 grammes de CO2 par kilomètre

Cette 508 dispose en effet de quatre roues motrices, et surtout d’une puissance équivalente totale de 400 chevaux, pour seulement 49 grammes de CO2 émis par kilomètre. La berline embarque en effet deux moteurs électriques (110 chevaux à l’avant, 200 à l’arrière), afin de compléter un moteur 1.6 PureTech essence de 200 chevaux.

Son ADN sportif transpire dans son look. Livrée "Gris Selenium", éléments aérodynamiques jaune fluo dans le bouclier avant, diffuseur arrière, la 508 Peugeot Sport Engineered ne passe pas inaperçue à l’entrée du stand. Et à la différence de la e-Legend, elle arrivera "prochainement sur les routes", confirme Jean-Philippe Imparato. Probablement à la fin de l’année prochaine.

Un concept e-Legend trop cher à fabriquer

Suite au succès du e-Legend, Peugeot avait étudié la faisabilité d’un tel projet. "e-Legend nous a secoué", confie le président de Peugeot. Mais dans le contexte actuel, Jean-Philippe Imparato ne veut pas dépenser 250 millions dans ce projet.

"La clientèle potentielle monte à 20.000 clients, mais cela donne un ticket d’entrée à 80.000 euros, je ne peux pas me le permettre maintenant", poursuit-il, sans fermer toutefois définitivement la porte à un e-Legend de série.

La période est en effet complexe pour Peugeot comme pour les autres constructeurs. A partir de l’an prochain, les constructeurs ne devront pas dépasser en moyenne 95 grammes de CO2 sur l’ensemble des véhicules qu’ils auront vendus. Ils s’exposent sinon à de fortes amendes. Les marques sont donc obligées d’électrifier leur gamme, ce qui représente un coût important, et vont devoir supprimer certains modèles trop émetteurs. Comme les sportives GTI, vouées à la disparition. La future ligne sportive électrifiée doit ainsi réconcilier les deux mondes, le plaisir de conduite et la réglementation CO2. En attendant l’arrivée du e-Legend?

Pauline Ducamp, à Genève