BFM Business

Bien moins cher que Tesla, le chinois Nio dégaine son SUV électrique

Nio vient de dévoiler son premier modèle de grande série, le SUV ES8.

Nio vient de dévoiler son premier modèle de grande série, le SUV ES8. - Nio

Concurrent officiel de Tesla venu de Chine, Nio vient de dévoiler son premier SUV 100% électrique, l’ES8, avec 355 km d’autonomie et au tarif d’environ 57.400 euros. Sa production doit démarrer l’an prochain en Chine.

Nio passe à la grande série. Après, l'EP9, sa supercar électrique aux performances incroyables et produite à une poignée d’exemplaires, la marque chinoise vient en effet de dévoiler les premières photos de son SUV, l’ES8, dont la production doit démarrer l'an prochain. 

L'anti-Tesla en Chine?

Son design rappelle les modèles récents de Volvo (qui appartient depuis 2010 au chinois Geely), Suzuki ou le dernier Peugeot 3008. Ses deux moteurs électriques lui permettent d’afficher une puissance de 652 chevaux et 840 Nm de couple. Le tout alimenté par une batterie électrique de 70 kWh, offrant 355 km d’autonomie d’après le constructeur. Avec son châssis et sa carrosserie en aluminium, l’ES8 cherche à limiter son poids et parvient ainsi à boucler le 0 à 100 km/h en 4,4 secondes.

Le design extérieur de ce Nio ES8 rappelle un peu celui des derniers modèles de Vovlo ou de Suzuki.
Le design extérieur de ce Nio ES8 rappelle un peu celui des derniers modèles de Vovlo ou de Suzuki. © Nio

A l’intérieur, on retrouve un aspect très soigné et connecté avec un écran derrière le volant et un autre au centre de l’habitacle. Nio explique également qu’il proposera son propre assistant, baptisé Nomi, une sorte d’assistant virtuel type Siri d’Apple ou Alexa d’Amazon qui permettra à la voiture de "discuter" avec le conducteur. Un système de conduite semi-autonome.

Un SUV avec une motorisation 100% électrique, un grand écran à la verticale dans l’habitacle, un assistant de conduite semi-autonome… l’ES8 paraît bien placé pour concurrencer un certain Tesla Model X. D’autant qu’avec un prix annoncé à partir de 448.000 yuans, soit environ 57.400 euros, le modèle de Nio partirait avec un avantage tarifaire important. En Chine, le Model X coûte en effet près du double : il est taxé comme tous les véhicules importés et ne peut en outre pas profiter des aides à l’achat permettant d’avoir une remise supplémentaire d’un peu plus de 5.100 euros.

L'intérieur de cet ES8 intègre un grand écran positionné à la verticale.
L'intérieur de cet ES8 intègre un grand écran positionné à la verticale. © Nio

Changement de batterie

Autre avantage de l’ES8 par rapport à son concurrent américain, son temps de recharge… ou plutôt de changement de batterie. Après l’échec du partenaire israélien de Renault, Better Place, et l’abandon de ce système par Tesla qui l’avait un temps envisagé, Nio compte en effet proposer des stations permettant de remplacer sa batterie vide par une pleine. Un programme ambitieux puisque 1.100 stations de ce type sont prévues d’ici à 2020 sur le territoire chinois.

Julien Bonnet