BFM Business

Alfa Romeo Stelvio ou le d’Artagnan du premium

Le Stelvio tient son nom d'une route très dynamique en Italie.

Le Stelvio tient son nom d'une route très dynamique en Italie. - Top Gear - BBC

Au salon de Los Angeles, Alfa Romeo a dévoilé son premier SUV, célébrant ainsi pleinement son retour aux Etats-Unis. Le Stelvio conforte la stratégie de la marque italienne pour conquérir le premium, au côté du trio Audi, BMW et Mercedes.

Alfa Romeo est-elle la marque la plus crédible pour devenir le quatrième constructeur premium, face à Audi, BMW et Mercedes? C’est la question qui se pose suite à la présentation du Stelvio au salon de Los Angeles (Etats-Unis) cette semaine. Nez de Giulia, plateforme Giorgio, moteur V6 de 510 chevaux dans sa version Quadrifoglio Verde, le Stelvio méritait bien de se faire attendre aussi longtemps. Avec un style flamboyant, le Stelvio veut jouer les trouble-fête face aux trois mousquetaires du premium.

Alfa Romeo a dévoilé aux Etats-Unis la version la plus puissante du SUV, la version Quadrifoglio Verde, avec un V6 de 510 chevaux.
Alfa Romeo a dévoilé aux Etats-Unis la version la plus puissante du SUV, la version Quadrifoglio Verde, avec un V6 de 510 chevaux. © Top Gear - BBC

Face aux coupés pour Alfa, face aux SUV premium pour le reste du monde

S’il emprunte autant à la Giulia, le SUV ne se veut pas un énième archétype de crossover, soit une berline surélevée. "Il est fait pour défier les voitures de sport coupé", revendique plutôt Reid Bigland, patron d’Alfa Romeo, lors de la conférence de presse. Inaugurée sur la Giulia, la plateforme Gorgio doit offrir cette conduite sportive au SUV, à laquelle s’ajoute le moteur V6 2,9 litres de 510 chevaux (dans la version la plus puissante de la gamme).

D’origine Ferrari, avec des éléments techniques venus d'un V8, le bloc permet au Stelvio QV d’afficher un 0 à 100 en 3,9 secondes, soit mieux que tous les concurrents du marché (ça, c'est Alfa qui le dit). Alfa Romeo n’a d’ailleurs pas manqué de mettre les chiffres en avant lors de sa conférence de presse, en tout modestie. " Le modèle Quadrifoglio Verde deviendra le plus rapide SUV jamais vu", promet Reid Bigland.

Puissance, éléments de langage punchy (voir le clip de présentation du Stelvio ci-dessous), Alfa Romeo veut aussi concurrencer les Allemands côté technologie, un angle d’attaque audacieux car Fiat Chrysler Automobiles n’est pas le groupe automobile le plus en pointe, loin s'en faut. Alfa Romeo s’est d’ailleurs positionné comme une marque anti-voiture autonome, fidèle à son ADN de voitures sportives.

Avec la 4C, la Giulia et le Stelvio, Alfa Romeo signe son 3ème retour sur le sol américain. La marque n'était plus vendu depuis 1995.
Avec la 4C, la Giulia et le Stelvio, Alfa Romeo signe son 3ème retour sur le sol américain. La marque n'était plus vendu depuis 1995. © Top Gear - BBC

Aluminium, désactivation de cylindres

La marque italienne a travaillé sur le poids du SUV, avec châssis et carrosserie en fibre de carbone et aluminium. Le V6 est aussi fait tout en aluminium, afin de "réduire le poids, notamment sur le train avant" du SUV. Désactivation de cylindres, transmission intégrale évolutive Q4 (la majorité du temps en propulsion, le SUV peut transférer jusqu’à 50% du couple sur les roues avant quand les conditions d’adhérence le demande), boite automatique ZF à 8 rapports, Alfa Romeo offre des technologies du niveau de ses principaux concurrents: Audi Q5, BMW X6, Porsche Macan ou encore Jaguar F-Pace.

"C’est le troisième retour d’Alfa Romeo aux Etats-Unis en tant que marque, et sans doute le plus important, note le cabinet IHS. La Giulia et le coupé 4C ont déjà donné le ton, mais le SUV sera le produit qui occupe le segment le plus populaire aux Etats-Unis".

Côté esthétique, le designer d'Alfa Romeo Scott Kruger a insisté sur le côté émotionnel du Stelvio, le retour à l'ADN de passion d'Alfa Romeo.
Côté esthétique, le designer d'Alfa Romeo Scott Kruger a insisté sur le côté émotionnel du Stelvio, le retour à l'ADN de passion d'Alfa Romeo. © Top Gear - BBC
Pauline Ducamp avec Top Gear et AFP