BFM Auto

Moustache, VeloBécane, o2Feel... sept vélos électriques "made in France" pour cyclistes urbains

Choisir un vélo électrique en fonction de son budget et de ses usages

Choisir un vélo électrique en fonction de son budget et de ses usages - AFP

A l'heure du déconfinement, les maires des grandes villes veulent favoriser les déplacements à bicyclette. Et les fabricants de vélos à assistance électrique croulent sous les commandes. Nous avons fait une sélection loin d'être exhaustive, de sept modèles "made in France".

Le 11 mai signera une nouvelle manière de se déplacer en ville. Pour aller travailler, nombre d'urbains délaisseront les transports en commun par crainte du virus et ne prendront pas non plus de voiture par crainte des embouteillages. Ceux qui se déplacent sur plusieurs kilomètres ne choisiront pas tous la marche.

Le vélo se présente donc comme la meilleure option pour des millions de personnes. Avant le confinement, c'était un choix, désormais, cela devient quasiment une nécessité. Pour la fédération des constructeurs de vélos, Union Sport & Cycle, "son usage doit s’imposer comme un enjeu de santé publique". Chez les fabricants, l'engouement se fait déjà sentir.

"Le vélo a toujours été une problématique importante en ville. Les gens en ont besoin pour reprendre une activité", nous indiquent Emmanuel Antonot et Greg Sand, cofondateurs de Moustache Bikes. Ce fabricant vosgien prépare une troisième ligne de production qui sera opérationnelle cet été. Il prévoit même de sortir un modèle plus rapide qui pourrait concurrencer les scooters en ville.

"Depuis le début du confinement, nos ventes grimpent et aujourd'hui, nous vendons en une journée ce que nous mettions parfois plusieurs jours à écouler, précise à BFMTV Arnof Haddouk, créateur de la marque VéloBécane. Heureusement que nous avons reçu nos pièces avant le confinement, elles devaient nous permettre de tenir tout l'été".

La majorité des clients n'ont jamais fait de vélo ou pas depuis très longtemps. Nous avons fait une sélection de modèles proposés par des fabricants français entre 1000 et 3000 euros, sans compter les primes régionales pour l'achat d'un vélo électrique. En Île-de-France, elle s'élève à 500 euros.

>>> Samedi 27 Xroad par Moustache Bikes, le plus polyvalent

Samedi 27 Xroad de Moustache Bikes
Samedi 27 Xroad de Moustache Bikes © Moustache Bikes

Dernier né de la gamme Moustache Bikes, le Samedi 27 Xroad est un vélo à tout faire. Il est conçu pour circuler aussi bien sur les pistes cyclables que sur les chemins forestiers. Il bénéficie d'une très bonne stabilité du fait de sa forme qui permet une bonne répartition du poids avec un centre de gravité très bas.

L'entrée de gamme, si on peut l'appeler ainsi, que nous présentons est équipée d'un moteur Bosch de 400 Wh en cinq modes. Doté de neuf vitesses. Il est aussi bien équipé. Il dispose de feux, garde-boue, porte-bagages, béquille, freins à disque hydrauliques.

Caractéristiques techniques: autonomie jusqu'à 100 km, 22,9 kg
Les plus: sa polyvalence et ses équipements de série Prix: 2499 euros

>>> Snow "fatbike" par Velobecane, le plus passe-partout

Snow "fatbike" de Velobecane
Snow "fatbike" de Velobecane © Velobecane

Ce modèle pliable est idéal pour ceux qui ne disposent pas d'un local à vélo. Une fois plié, il rentre sans problème dans un ascenseur et peut donc passer la nuit à l'abri dans une entrée ou un placard. Les débutants apprécieront sa stabilité, là encore, liée à son centre de gravité, particulièrement bas. Ses roues larges sont conçues pour rouler facilement sur les trottoirs, les dos d'âne et les nids de poule et limiter les risques de glissade sur routes mouillées.

Son écran de bord permet de visualiser le niveau de batterie, l'assistance électrique, la vitesse, les distances parcourues et le choix entre cinq modes. Il dispose d’une aide au démarrage en côte.

Caractéristiques techniques: autonomie de 75 km, 24 kg
Les plus: adapté aux débutants avec un centre de gravité bas et ses grosses roues et son assistance démarrage en côte Prix: 999 euros

>>> Le Sport par Le Velo Mad In France, le plus racé

Le Sport de Mad In France
Le Sport de Mad In France © Mad In France

Le nom de ce fabricant est explicite. Le Vélo Mad In France est produit par la Manufacture Française du Cycle, implantée en Loire-Atlantique depuis 1925. Son modèle Le Sport frappe d'abord par son élégance. La batterie est discrète et l'assistance électrique intégrée dans la roue arrière sur laquelle est monté un plateau de dix vitesses. Cerise sur le gâteau, il est équipé d'une selle et de poignée en cuir de la marque britannique Brooks. Du haut de gamme.

Il est aussi efficace. Sa batterie de 375 Wh offre une autonomie moyenne de 50 kilomètres. Il dispose de cinq niveaux qui permettent d'atteindre 25km/h même en montée. Et ses freins hydrauliques sont particulièrement efficaces.

Il faudra par contre penser à l'équiper pour la ville. Il ne dispose en effet pas de feux, de sonnette, de garde-boue et de porte-bagage.

Caractéristiques techniques: autonomie de 50 km, 20 kg
Les plus: Son design "vintage" avec des roues à flancs crème et des poignées et une selle Brooks en cuir Prix: 1720 euros

>>> Elaïa par Neomouv, le plus confortable

Elaïa de Neomouv
Elaïa de Neomouv © Neomouv

Les vélos de Neomouv sont assemblés dans la région Pays de la Loire. Cette marque est réputée pour la robustesse de ses modèles et leur confort. Plusieurs villes de France l'ont d'ailleurs choisie pour leur parc de vélo partagé.

Le modèle Elaïa est un vélo urbain pour tous les jours. Facile à piloter, il offre une autonomie qui permet une recharge hebdomadaire pour un usage "normal" en ville. Son moteur Bosch, situé dans le pédalier, lui procure une bonne stabilité. Il est également bien équipé (éclairages, béquille, garde-boue). Pour la sécurité, ses freins à disque hydrauliques assurent un freinage efficace amorti par la suspension de la fourche.

Enfin, il dispose d'un écran LCD basique qui affiche la vitesse et l'autonomie et permet de programme le mode de conduite.

Caractéristiques techniques: autonomie de 80 km, 24 kg
Les plus: robuste et confortable. Prix: 2099 euros

>>> Peps ON7 par o2Feel, le plus discret

Peps ON7 de o2Feel
Peps ON7 de o2Feel © o2Feel

o2Feel a été créée il y a dix ans deux amis ingénieurs, originaires du Nord. L'entreprise est installée à Wambrechies. Leur gamme se compose de différents modèles couvrant tous les usages, parmi lesquels les pliants destinés aux urbains, mais aussi à tous ceux qui veulent emporter leur vélo partout où ils vont. La marque propose en option des sacs de transport avec ou sans roue.

Le Peps ON7 est le moins onéreux d'une gamme de six modèles. Il est néanmoins équipé des accessoires indispensables (éclairages, garde-boue). Cadre en taille unique, roues 20" avec pneus anticrevaison, il est conçu pour éviter les tracas. Sa boîte de sept vitesses intégrées dans le moyeu permet même de changer les vitesses à l'arrêt sans dérailler.

Caractéristiques techniques: autonomie de 70 km, 20 kg
Les plus: une fois plié il ne mesure plus que 80 x 35 x 75 cm, soit à peine plus qu'une valise cabine. Prix: 1399 euros

>>> Easyurban M16 NV par EasyBike, le plus urbain

Easyurban M16 NV
Easyurban M16 NV © EasyBike

Leader français du vélo électrique bon marché, EasyBike assemble ses vélos en France. Avec une priorité: robustesse et prix abordable. Le cadre de ce modèle urbain dissimule la batterie (36V 300Wh, Panasonic Cells) non amovible. Ce design lui donne presque une allure de cyclomoteur. Ce n'est pas un hasard, EasyBike est aussi propriétaire des marques Solex et Matra.

Malgré son poids de plus de 26 kilos, il fait le travail. Il offre une autonomie de 50 kilomètres et un temps de charge d'environ quatre heures. Ses six modes d'assistance lui permettent de faire face à toutes les situations sans trop peiner.

Enfin, il est très bien équipé, avec ses éclairages avant et arrière, son porte bagage, sa béquille et ses freins à disque. Le seul achat supplémentaire à prévoir est un antivol. 

Caractéristiques techniques: autonomie de 50 km, 26,64 kg
Les plus: ses accessoires et le rapport qualité prix Prix: 1999 euros

>>> e-CITY STePS par Gitane, le plus endurant

e-CITY STePS de Gitane
e-CITY STePS de Gitane © Gitane

On ne présente plus Gitane, marque française par excellence. Elle a été fondée en 1925 par Marcel Brunelière, un forgeron agricole. Ces vélos sont assemblés dans l’Aube. 

Sa gamme est l'une des plus vastes du marché. Ce modèle est le plus abordable de sa collection e-Urbain. Son moteur de 250W offre néanmoins un couple maximal de 40Nm. Sa batterie offre une autonomie maximum de 185 kilomètres ce qui en fait aussi un bon vélo de randonnée. D'autant que Gitane propose de nombreux accessoires, comme des sacoches, qui s'accrochent au guidon ou sur le porte-bagage.

Autre point fort, son écran LCD connecté compatible avec ceux de Gamin ou Sigma. Bluetooth, le vélo peut aussi se gérer avec un application E-Tube Ride.

Caractéristiques techniques: autonomie de 185 km, 23,30 kg
Les plus: autonomie et écran connecté compatible avec Garmin. Prix: 2099 euros
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco