BFM Auto

Meurtre d'Alexia Daval: comment les enquêteurs font parler une voiture

Image d'illustration - Quelles informations peut révéler une voiture, selon les données qu'elle enregistre?

Image d'illustration - Quelles informations peut révéler une voiture, selon les données qu'elle enregistre? - Fred Tanneau - AFP

Dans le cadre de l’enquête sur le meurtre d’Alexia Daval, des "éléments électroniques" de son véhicule ont porté les soupçons sur son mari, Jonathann Daval. Comment les enquêteurs peuvent-ils faire parler votre voiture?

Le véhicule professionnel de Jonathann Daval est au cœur de l’enquête sur le meurtre d’Alexia, son épouse, retrouvée morte dans un bois de Haute-Saône, en octobre dernier. "Selon un témoin, ce véhicule aurait bougé, c’est ce qu’affirment les enquêteurs, également selon un dispositif de traçage du véhicule. Il permettrait d’affirmer que le véhicule de Jonathann a bougé dans la nuit, à partir d’1h30 du matin", expliquait mardi matin sur notre antenne Me Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval, toujours en garde à vue ce mardi après-midi. Mais que peut révéler un véhicule?

"Un véhicule connecté est forcément un véhicule traçable", résume Me Rémy Josseaume, avocat spécialisé en droit routier. "Le véhicule est aujourd’hui un véritable ordinateur, mais avec un moteur, qui enregistre et détaille de nombreuses données".

Des informations issues des différents calculateurs

Depuis le début des années 2000, tous les véhicules sont équipés d’une prise OBD (On Board Diagnostic). C’est sur cette prise que se branche le garagiste pour retrouver des informations enregistrées dans l’ordinateur de bord du véhicule. "Sont ainsi accessibles les données d’identification du véhicule, le nombre de tours-minute, la vitesse, la position de la pédale d’accélération, la température de refroidissement du moteur, le statut du moteur et le nombre d’allumages et d’extinctions, les émissions polluantes, le diagnostic, le nombre de kilomètres, l’identification moteur", recense un ingénieur automobile.

Entre 60 et 80 capteurs enregistrent ainsi en temps réel des données, qui permettent par exemple de dire que la voiture a démarré à telle heure ou a roulé à telle vitesse. Toutefois, seules les données les plus récentes sont accessibles directement par la prise OBD, car la capacité de stockage n'est pas immense sur une voiture.

Des capacités de stockage accrues sur le cloud

Le véhicule ne conserve souvent que les données relatives à un défaut. Par exemple, le calculateur d’un airbag diagnostique l’ensemble des données qui lui sont nécessaires pour se déclencher en cas d’accident. Il les enregistre en temps réel, mais ne conserve au final que celles qui l’ont conduit à une défaillance. Le symbole s’allume alors au tableau de bord. Ce sont surtout les calculateurs en charge des fonctions de sécurité qui stockent le plus de données. Celles-ci sont souvent conservées dans le véhicule jusqu’au passage au garage.

En revanche, si les données remontent sur le cloud du constructeur, il est possible d'en stocker davantage. Le temps de conservation dépend en revanche de chaque constructeur. Le système d’infotainment, notamment avec un GPS embarqué, recèle également de nombreuses informations. Il peut par exemple livrer les derniers trajets effectués, s’ils ont été programmés.

Quand la voiture donne sa position géographique

Plus simple encore pour géolocaliser un véhicule: sa carte SIM. De plus en plus de voitures sont équipées de ce genre de cartes, afin d’obtenir une connexion internet. Et comme votre smartphone, la voiture borne à chaque antenne-relais. Il est alors simple de détecter dans quels secteurs est passé la voiture, de la même façon qu'un smartphone pourra être tracé avec précision grâce à un relevé téléphonique.

Retrouver un véhicule apparaît cependant plus simple lorsqu’il est équipé d’un boîtier télématique, avec un système de tracking. C’est souvent le cas d’un véhicule professionnel, géolocalisé pour éviter le vol, de la voiture elle-même ou des marchandises qu’elle peut transporter. Le boîtier peut alors enregistrer tous les trajets, sa localisation ou la vitesse. Ce boîtier sert également à anticiper certaines opérations d’entretien.

Pauline Ducamp