BFM Business

Le bonus écologique revu à la baisse pour les voitures électriques vendues plus de 45.000 euros

La Model 3 verrait son bonus divisé par deux pour les versions les moins onéreuses.

La Model 3 verrait son bonus divisé par deux pour les versions les moins onéreuses. - Tesla

Le bonus écologique à 6000 euros pour l'achat d'une voiture électrique serait maintenu l'an prochain mais limité aux véhicules à moins de 45.000 euros, croit savoir Le Parisien. L'aide serait divisée par deux jusqu'à 60.000 euros et tout simplement supprimée pour ceux dépassant ce montant.

C'était une mesure attendue depuis longtemps. Le bonus écologique, qui encourage à l'achat d'un véhicule "propre", devrait bien être maintenu l'an prochain mais il devrait être moins avantageux, voire tout simplement supprimé, pour les voitures les plus haut-de-gamme. 

Deux nouveaux seuils pour le bonus

D'après Le Parisien, le bonus resterait ainsi de 6000 euros mais uniquement pour les voitures à moins de 45.000 euros. Pour celles dont le prix est compris entre 45.000 et 60.000 euros, il sera divisé par deux, à 3000 euros. Les acheteurs d'un véhicule dont le tarif est supérieur à 60.000 euros ne pourront eux plus toucher d'aide de l'Etat. 

Pas de problème a priori pour les voitures électriques françaises, comme la Renault Zoé, renouvelée cette année, ou la nouvelle Peugeot e-208. Pour le DS3 Crossback E-Tense que nous venons de tester, il faudra bien prendre ce nouveau seuil en considération. Notre modèle d'essai, en finition Grand Chic, démarre en effet à 44.800 euros, donc juste sous le niveau de 45.000 euros qui diviserait par deux le bonus. 

Chez Tesla, bonus réduit voire supprimé

Chez Tesla, la Model 3 ne pourrait plus profiter que de ce bonus de 3000 euros. La version "Autonomie Standard Plus" la moins chère actuellement proposée en France, est en effet affichée à 43.600 euros mais ce prix intègre le bonus 2019 de 6000 euros. Elle se retrouverait donc frappée d'un surcoût de 3000 euros à partir de janvier. La version Performance, à 64.890 euros (58.890 avec le bonus actuel, perdrait elle toute aide d'Etat. C'est également le cas pour des SUV 100% électriques comme l'Audi e-Tron ou le Mercedes EQC.

Pas de "coup de rabot"

Contacté, un porte-parole du ministère de la Transition écologique et solidaire précise que les arbitrages sont toujours en cours pour fixer les modalités du bonus électrique pour l'an prochain. Après les restrictions sur les conditions d'attribution de la prime à la conversion, dispositif qui a connu un grand succès, le gouvernement rappelle son objectif d'accompagner les Français pour l'achat d'un véhicule plus propre. 

Avec la sortie de nombreux nouveaux modèles zéro émission, le ministère dément d'ailleurs tout "coup de rabot" porté à ce dispositif, avec une enveloppe qui passe de 264 à 395 millions dans le Projet de loi de finances.

Julien Bonnet