BFM Business

Jaguar dévoile officiellement sa nouvelle voiture de 1957

Seuls neuf exemplaires de cette production 2016/2017 de la XKSS de 1957 seront assemblés. Tarif: 1,1 million d'euros chacun.

Seuls neuf exemplaires de cette production 2016/2017 de la XKSS de 1957 seront assemblés. Tarif: 1,1 million d'euros chacun. - Jaguar

En mars, le constructeur britannique annonçait son intention de faire revivre la XKSS, dans une série limitée de 9 exemplaires. La copie identique au modèle de 1957 vient d’être dévoilée au salon de Los Angeles

Le retromod ne touche pas uniquement les préparateurs ou de nouvelles marques. Les grands constructeurs ont bien compris l’intérêt financier mais aussi en termes d’image de ce phénomène. Jaguar vient ainsi de présenter à Los Angeles, au Petersen Museum, la version 2016 de la XKSS. Enfin, la version 1957 de la XKSS, mais présentée en 2016. Le constructeur britannique a en effet décidé de produire neuf exemplaires de la XKSS, un cabriolet mythique sorti en 1957, copie conforme de la version originale, dans un vert "Sherwood".

Cette jolie XKSS construite à la main et à l'état neuf vous coûtera plus d'un million d'euros.
Cette jolie XKSS construite à la main et à l'état neuf vous coûtera plus d'un million d'euros. © Jaguar

Les neuf exemplaires déjà vendus

Jaguar explique dans son communiqué que "cette voiture unique a été certifiée par les experts de Jaguar Land Rover Classic comme respectant avec exactitude les spécifications de 1957", après un assemblage à la main. On suppose que la mécanique se veut tout de même moins capricieuse qu’à l’époque…

Toutes les pièces sont des copies conformes de l'originale. Seule la sécurité a été augmentée, avec un châssis légèrement retravaillé, explique Jaguar.
Toutes les pièces sont des copies conformes de l'originale. Seule la sécurité a été augmentée, avec un châssis légèrement retravaillé, explique Jaguar. © Jaguar

Les neuf modèles ont déjà tous été vendus, et seront produits l’année prochaine, avec un tarif avoisinant les 1,1 million d’euros. Les numéros de châssis datent eux des années 50, d’exemplaires probablement disparus avant d’avoir été vendus.

Après avoir scanné des XKSS originales, les ingénieurs de la marque ont recréé une version numérique, pour ensuite reproduire toutes les pièces. Carrosserie en alliage de magnésium formée sur une maquette dédiée, cadres soudés au bronze, moteur six-cylindres en fonte 3,4 litres de 262 chevaux sous le capot, issu de la Type D, tout a été reconstitué à l’identique, Jaguar a seulement augmenté la sécurité du châssis.

Pauline Ducamp avec Top Gear