BFM Auto

Et si James Bond roulait désormais en Aston Martin électrique?

En octobre dernier, Aston Martin avait dévoilé un concept de berline électrique, la RapidE (avec un E majuscule comme électrique). La semaine dernière, Andy Palmer a de nouveau confirmé la volonté de la firme de Gaydon (Grande-Bretagne) de mettre au point un tel modèle.

En octobre dernier, Aston Martin avait dévoilé un concept de berline électrique, la RapidE (avec un E majuscule comme électrique). La semaine dernière, Andy Palmer a de nouveau confirmé la volonté de la firme de Gaydon (Grande-Bretagne) de mettre au point un tel modèle. - Aston Martin

Andy Palmer est revenu sur le futur d'Aston Martin: la voiture électrique. Le patron du constructeur britannique s'est exprimé en marge du salon de Pékin, alors qu'Aston Martin est associé avec un partenaire chinois pour produire une voiture zéro émission.

Dans son prochain film, James Bond se lancera dans une course poursuite en plein centre-ville d'une grande capitale, où ne seront plus autorisés que les voitures électriques. Qu'importe, l'agent secret de sa Majesté a une botte secrète: une Aston Martin zéro émission. Sans être aussi précis sur le scénario, Andy Palmer, plutôt calé en matière de voitures pour l’agent 007, a bien envie de renouveler la voiture de James Bond.

Quelques jours avant l’ouverture du salon automobile de Pékin ce lundi, le patron d’Aston Martin a en effet déclaré sur CNBC le 20 avril qu’une voiture électrique irait très bien à un agent secret. Tous les regards se sont donc tournés vers James Bond, conduisant une DB11 électrique ou une Vantage GTE, un moteur électrique remplaçant le V8 ou le V12, ou plus probablement la version électrique de la Rapide.

Une Rapide 100% électrique

Aston Martin a en effet confirmé en août dernier qu’il planchait sur un modèle 100% électrique, d’une puissance atteignant les 800 chevaux, et dotée d’une transmission intégrale. La berline Rapide serait l’heureuse destinataire de cette nouvelle motorisation, ce qui en ferait une rivale parfaite de la Tesla Model S. Le tarif serait le même qu’une Rapide V12, soit environ 200.000 euros.

Un concept de RapidE a ensuite été dévoilé le 21 octobre et les affaires avancent vite, puisqu’en février, le constructeur britannique a signé un partenariat avec LeEco pour co-développer le dit-modèle, avec livraison en 2017. LeEco a d’ailleurs présenté le 25 avril au salon de Pékin la LeSee, un concept de voiture électrique concurrente de la Tesla. Tout se recoupe, mon cher 007.

P. Ducamp